Le Festival des Lanternes prend ses quartiers à Blagnac du 1er décembre au 1er février. Un événement gigantesque autour de la Chine et de ses mythes. 80 artisans chinois sont déjà à pied d'oeuvre depuis un mois.

Le Parc du Ritouret va accueillir 63 soirées de 18h à 23h. Une scénographie autour des dragons, pandas, de l'aéronautique et de la culture du Sichuan, délocalisé de Gaillac à Blagnac, qui espère recevoir 600 000 visiteurs en deux mois. L’organisation a été pensée par la société Mag Conseil en partenariat avec la mairie de Blagnac, laquelle peaufine les derniers détails actuellement.

 

Le site du festival « figé » à partir de la semaine prochaine

 

Une organisation millimétrée qui oblige « à fermer le parc du Ritouret du 11 octobre au 25 février » car « il faudra 2 à 3 semaines pour le démontage » explique Olivier Devillard, chargé de l’organisation à la mairie. Sur les huit hectares du parc, seuls deux hectares resteront accessibles « le city park, les jeux pour enfants et les tennis » précise-t-il.

La Médialudo va également adapter ses horaires « de 10 à 16 heures ». Pendant toute la durée du festival, la brasserie sera aussi fermée le soir et la salle d’exposition d'Odyssud ne devra plus accueillir de public à partir de 16 heures (la programmation « on » se fait actuellement hors-les-murs en raison de travaux).

Par ailleurs, le marché du mercredi après-midi se tiendra à partir du 1er décembre place des marronniers de 17h à 22h30, et non derrière la mairie. Des navettes gratuites seront mises en place.

 

 

Des riverains inquiets

 

Si Didier Commincas, élu blagnacais chargé des manifestations, préfère insister sur « la relance économique » que va générer le Festival des Lanternes pour les 120 restaurants et les 19 hôtels de Blagnac, « une application sera mise en ligne pour inciter le public à aller dans nos établissements » glisse-t-ilil n’en oublie pas les craintes des riverains. « Deux réunions ont été organisées avec les riverains et les professionnels » pour discuter « des questions de mobilité et de stationnement ». « On leur a tout expliqué : on ne va fermer les rues qu’à partir de 17 heures, tout fonctionnera normalement », les nuisances sonores « seront limitées » tempère-t-il « ce n’est pas un concert de rock ». La mairie va attribuer 4 laisser-passer par foyer dans le voisinage.  Les élus sont récemment venus rassurer les parents d’élèves de Clément-Ader « il n’y aura aucun problème pour accéder à pied, en vélo ou en tramway ».

Et à ceux qui craignent les embouteillages monstres de Gaillac « nous n’avons pas la même configuration : il y a le tramway avec des deux rames toutes les 10 minutes, un parking de 3000 places » ; « ce n’est pas un match de foot où tout le monde arrive en même temps » précise l’élu pour qui « il y aura de la rotation ».

 

La sécurité : des contraintes drastiques

 

Côté sécurité, Olivier Devillard reste discret mais souligne être en réunion de calage avec la préfecture.

La zone de sécurité sera large, 8 hectares, avec « des restrictions de circulation ». Les risques d’explosion, de voiture-bélier et d’attaque au couteau sont particulièrement redoutés « on doit les contrer par la mise en application de contrôles aux entrées, de l’installation de blocs béton, de barrières anti-véhicules ». 

Blagnac travaille également en étroite collaboration avec la société privée Décades qui surveille le lieu 24 heures sur 24. Le festival pourra accueillir 7500 personnes en même temps sur site.  

 


Voir aussi

Haute-Garonne

07/12/2021 16:11

Quatre trafiquants présumés auraient été arrêtés.
...

Haute-Garonne

07/12/2021 07:43

Les Violets s'inclinent 2-1. 

...

Haute-Garonne

06/12/2021 14:34

Le Président du Conseil départemental de Haute-Garonne plaide aussi en faveur de...