Vers une gestion privée de l'eau dans la métropole toulousaine ?

Vers une gestion privée de l'eau dans la métropole toulousaine ?
Haute-Garonne
Par 100% Radio

Ce mardi, Jean-Luc Moudenc a dévoilé les prix proposés par le privé. Et ils sont beaucoup plus avantageux qu'une régie publique. 


Il était demandé par les associations depuis des mois. Le débat public sur la future gestion de l’eau sur la métropole se déroulait ce mardi 13 décembre.

Plus de 300 personnes étaient réunies salle Jean Mermoz à Toulouse pour se demander s'il fallait confier cette gestion au privé (Véolia ou Suez sont candidats) ou au public, via une régie.

Le privé moins cher

Les chiffres ont été dévoilés : et l'avantage va au privé.

Le prix moyen lissé sur 12 ans au m3 proposé par le privé est de 2 euros 95, soit le plus bas de France. Cela ferait économiser 25 millions d'euros par an au contribuable selon les calculs de la majorité. La régie publique elle reviendrait à 3,46 euros.  

Jean-Luc Moudenc se félicite de sa stratégie : " Il y a eu un phénomène de double concurrence. Chaque grande boîte a du se battre contre l'autre mais aussi contre l'hypothèse de la régie", dit le président de Toulouse Métropole.

Les doutes de l'opposition

" C'est une différence de prix de 17% , c'est improbable. Je doute de la sincérité des offres", explique Nicolas Tissot de l’association  "Eau Toulouse", favorable à une régie publique. 

Ce à quoi Pierre Trautmann, en charge des délégations de service public à la Métropole répond que les prix du privé sont bas car les finances du réseau sont assainies. " Quand on vous remet cet équipement sans aucune dette, forcément il y a une baisse de prix. Aucune des deux entreprises n'a voulu laisser échapper une agglomération de 800 000 habitants, elles ont été incisives pour gagner ce contrat." 

Décision jeudi ou vendredi

Le président de Toulouse Métropole annoncera sa décision finale d'ici vendredi et les élus doivent la valider mi-décembre. 

Mais pour Lucien Sanchez, du collectif Eau Toulouse, favorable à une régie publique, les jeux sont faits : "M. Moudenc a beau jeu de dire qu'il continue à réfléchir. Nous on veut y voir plus clair. Sans compter qu'il dit que le débat a assez duré, mais le premier débat il a eu lieu ce (mardi) soir! "

-B.V. et C.F. -

(photo : débat public de ce mardi - Brice Vidal)

 


 


Voir aussi

Haute-Garonne

09/12/2018 00:25

Des militants radicaux ont semé le chaos ce samedi soir en marge de la manifestation. 28...

Lire la suite
Haute-Garonne

07/12/2018 10:59

Plusieurs lycées sont à nouveau bloqués ce vendredi.

...

Lire la suite
Haute-Garonne

06/12/2018 09:42

Les lycées Raymond Naves, Bellevue ou encore Ozenne sont bloqués ce jeudi.

...

Lire la suite