Une trentaine d'effractions à leur actif, une équipe de cambrioleurs stoppée par les gendarmes près de Toulouse

Les deux mis en cause avaient écumé les habitations du Lauragais et du Muretain, en utilisant une technique bien spéciale pour leurs cambriolages. 

Une trentaine d'effractions à leur actif, une équipe de cambrioleurs stoppée par les gendarmes près de To
100% RADIO
Une trentaine d'effractions à leur actif, une équipe de cambrioleurs stoppée par les gendarmes près de Toulouse
Haute-Garonne
modifié le 19/01/2022 à 18:14

 

Ils auraient commis au moins une trentaine de cambriolages... Une enquête de plusieurs mois vient d'être bouclée par la brigade de recherches de la gendarmerie de Villefranche-de-Lauragais.

Deux individus ont été présentés à la justice cette semaine. Les deux jeunes majeurs auraient "fraqué" pendant plusieurs mois des dizaines d'habitations à Montgiscard, Auterive, Portet ou encore Villefranche-de-Lauragais selon une technique bien particulière : la technique "Nifou". C'est le fait de casser en deux les barillets de portes avec de l'outillage.

Identifié par les enquêteurs, un des mis en cause avait été arrêté à Toulouse et incarcéré mi-décembre, en raison d'un mandat d'arrêt à son encontre pour une autre affaire. L'enquête préliminaire diligentée par le parquet de Toulouse s'est tout naturellement poursuivie. Et ce lundi à l'aube, les gendarmes sont allés en force fracturer (c'est de bonne guerre) la porte du deuxième malandrin près de Saverdun en Ariège. Du matériel issu de cambriolages a été retrouvé. Placés en détention provisoire, les deux mis en cause devraient être jugés prochainement en comparution immédiate.

Outre la "BR" de Villefranche-de-Lauragais, les pelotons de surveillance et d'intervention de la gendarmerie de Villefranche et de Pamiers (PSIG) ont été associés à l'enquête, ainsi que les brigades de Saverdun et de Muret. "Le succès de cette opération tient aussi en la parfaite coordination des militaires impliqués dans le dispositif" nous précise une source proche de l'enquête.

 


Voir aussi

Haute-Garonne

23/05/2022 10:14

La bagarre se serait déroulée rue Bernard Ortet. Deux suspects seraient...

Haute-Garonne

22/05/2022 17:39

Ils demandent à ce que le match soit rejoué pour un fait de jeu.

...

Haute-Garonne

22/05/2022 17:35

L'auteur présumé est actuellement entendu par les gendarmes.

...