La Foire Expo d'Automne se tient de ce jeudi 1er octobre jusqu'à lundi. Un événement économique d'ampleur qui pu se tenir malgré les contraintes imposées par la crise sanitaire.

 

250 exposants se sont réunis depuis ce jeudi 1er octobre pour 5 jours de Foire Expo d'Automne au sein du Parc des Expositions de Perpignan. L'édition de printemps de ce rendez-vous énonomique incontournable du département n'avait pas pu se tenir en mai dernier.

Objectif relance économique

Malgré la période particulière, il était essentiel de pouvoir l'organiser en cette rentrée pour Patrick Casgha, président du Palais des Expositions et organisateur de la Foire Expo. "Elle se tient parce qu'on l'a voulu, qu'on y croit, et parce qu'on sait que le besoin que les entreprises reprennent une activité est essentiel dans notre département."
 

Patrick Casgha, organisateur de la Foire Expo à Perpignan

 

Et il était pourtant difficile d'imaginer avec la période de crise sanitaire, qu'un tel événement soit autorisé. En France comme dans la région, de nombreuses foires économiques n'ont pas pu se tenir, comme à Toulouse ou Montpellier (en seuil d'alerte au covid renforcé, contrairement à Perpignan en seuil d'alerte). "C'est une bonne surprise. Mais c'est vrai que les services du Parc des Expositions ont fait un plan de fonctionnement et d'organisation qui a permis au préfet de prendre la décision de la maintenir. Et c'est quelque chose de très important pour l'économie locale", assure le maire de Perpignan Louis Aliot, qui a inauguré la Foire Expo ce jeudi matin, avec d'autres élus, et notamment le président de la communauté urbaine Robert Vila. 
 

Louis Aliot, maire de Perpignan
Louis Aliot répond à nos questions sur le stand 100%

Louis Aliot répond à nos questions sur le stand 100%

 

Une organisation repensée pendant la pandémie

Chefs d'entreprises, commerçants, et artisans des secteurs de l'habitat, de la technologie, du tourisme ou encore de la gastronomie, sont bel et bien rassemblés grâce à une charte sanitaire précise mise en place par les organisateurs. Outre l'obligation de porter le masque et la présence stystématique de gel hydroalcoolique, c'est "toute l'architecture de la Foire Expo qui a été repensée", explique Patrick Casgha, qui ajoute que "l'un des endroits les plus sécures de notre département sera la Foire Exposition d'Automne pour deux raisons ; parce qu'on l'a conçu dans sa façon d'être agencée, de manière à supprimer les points où les transmissions sont possibles. Et on a à la fois mis en place les mesures de traitement de désinfection en continu, de manière à ce que l'univers soit le plus sain possible." Parmi les mesures qui vont dans ce sens, l’élargissement des allées, la suppression de tous les spectacles, de certains bars et restaurants, mais aussi un nombre plus limité d'exposants.  
 

Patrick Casgha


Une année sans fréquentation ? 

Et ces exposants ont le sourire aux lèvres ce jeudi matin. En effet, certains apparaissent marqués par la crise, d'autres moins, mais tous ont à coeur de profiter des enjeux de cette foire Expo. "C'est une bonne nouvelle pour les vendeurs, pour les patrons, et pour le commerce. C'est ça le plus important. L'organisation de cette foire c'est la réunion des commerçants de la ville, et je pense que c'est très bien qu'elle soit maintenue", s'enthousiasme Jean-Marie de Tomi, coach d'équipes commerciales pour les foires et salons, et représentant de l’entreprise Logial (Meubles et Décoration) au Boulou.  

Mais y aura-t-il du monde pour cette année particulière à la Foire Expo ? "Ce n'est pas évident parce que beaucoup de foires ont été supprimées, notamment Montpellier, Narbonne, Toulouse, qui étaient des foires assez fréquentées. Et la seule qui a lieu 200 kilomètres à la ronde c'est celle-ci. Donc peut-être que les gens seront motivés pour venir jusqu'ici, parce que c'est la seule qui a résisté au tsunami des interdictions. C'est tout ou rien", pronostique Robert Saunier, intervenant extérieur pour la société Design Concept (uen entreprise qui crée transforme vos piscines en terrasses). 

Pour Jean-Marie De Tomi, qui a participé à plusieurs foires au nord de la France, il s'agit de "50% de pertes par rapport aux années précédentes". Mais rien n'est sûr, l'une des seules foires économiques d'Occitanie va peut-être sortir son épingle du jeu. Réponse d'ici lundi. 

 

Plus d'infos sur la Foire Expo d'Automne : ​

Programme complet disponible sur www.congres-perpignan.com

Horaires d’ouverture : 10h – 20h / vendredi 10h – 22h.
Tarif : 5€ / gratuit pour les moins de 16 ans, accompagnés obligatoirement d’un adulte. Jeudi 1er octobre et lundi 5 octobre : gratuité pour les plus de 60 ans, sur présentation de la carte d’identité.
 

JeanMarie De Tomi, de l’entreprise Logial au Boulou
Robert Saunier, intervenant extérieur pour la société Design Concept