Un homme arrêté après un feu de forêt au Pic de Montcalm

Un homme arrêté après un feu de forêt au  Pic de Montcalm
Ariège
Par Pauline Schaller

L'individu, Rémi Denjean, a été interpellé en flagrant délit, en train d'allumer un feu selon le parquet.


Les pompiers ariégeois étaient mobilisés  ce dimanche pour un feu de forêt. Vers 14h, les agents de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage ont pris un homme en flagrant délit en train d'allumer deux feux dans les Pyrénées Ariègeoises.  Il s'agirait de Rémi Denjean, un membre actif de l'Aspap, l'association de défense du pastoralisme. Les flammes sont parties dans la forêt de Montcalm et se dirigeaient ver le pic des 3 comtes et le pic rouge de Bassiès. Un site du Parc Naturel Régional de l’Ariège, très fréquenté par les randonneurs et avec un écosystème très développé. L'incendie aura durer tout l'après-midi, il est encore trop tôt pour estimer les dégâts, mais on sait déjà qu'ils seront très importants.

L'individu a été placé en garde à vue.

Communiqué du parquet de Foix :

" La problématique de l'écobuage est importante en Ariège. On estime en moyenne à environ 15 000 hectares la surface brûlée annuellement dans ce département.

Afin de préserver l'environnement et la qualité de l'air, l'écobuage est une pratique encadrée, les mises à feu devant donner lieu à une déclaration voire une autorisation de l'administration. Or chaque année, de nombreux incendies volontaires sauvages, ni dirigés, ni surveillés, ravagent des milliers d'hectares de bois, forêts et autres végétations.

Fort de ce constat et mobilisé sur le respect de la règlementation environnementale, le parquet de Foix dirige, depuis plusieurs mois, différentes enquêtes préliminaires afin d'identifier les auteurs des nombreux incendies illégaux qui consument l'Ariège.

Or ce jour à 14h, la vigilance des agents de l’ONCFS a permis d'interpeller en flagrant délit un homme qui venait d'effectuer deux mises à feu sur la zone. Une garde à vue pour destruction par incendie de bois, forêt, lande, maquis ou plantation d'autrui pouvant créer un dommage irréversible à l'environnement lui a immédiatement été notifiée.

A leur départ, l’incendie était en cours dans la forêt domaniale de Montcalm, propriété de l'Etat, et remontait la pente entre le pic des 3 comtes et le pic rouge de Bassiès. L’ensemble de cette forêt et alpage est en zone naturelle d’intérêt écologique faunistique et floristique de type I et II. Le site est également situé dans le Parc Naturel Régional de l’Ariège. Toutes les espèces animales ou végétales présentes sur le site ont pu être impactées. Cette zone est par ailleurs très fréquentée par les randonneurs. En ce jour particulièrement ensoleillé propice à la randonnée, 49 voitures ont été comptabilisées sur le parking de l'Artigue. En effet le GR n° 60 passe à proximité de la zone incendiée.

L’incendie faisant encore rage en fin d'après-midi, il n'a pas été possible d'estimer l’emprise du feu, ni son impact sur les milieux naturels et sur la faune sauvage. Une prospection sera réalisée demain à la demande du procureur de la République par l'ONCFS, les pompiers, la gendarmerie et l’ONF. "

 


Voir aussi

Ariège

14/12/2017 08:24

Une seconde tranche de travaux est prévue dans un an.

...

Lire la suite
Ariège

14/12/2017 07:56

L'Etat, via la préfecture, l'assigne au tribunal administratif. La mairie crie...

Lire la suite
Ariège

13/12/2017 08:50

L'UFC Que Choisir Ariège-Comminges appelle à la vigilance.

...

Lire la suite