Les pompiers et les gendarmes sont tombés sur un véritable bain de sang dans une maison de Saint-Germain des Près, ce mercredi après-midi. Une source proche de l'enquête évoque "une scène impressionnante." Deux personnes sont gravement blessées.

L'enquête devra déterminer les circonstances exactes des faits, même si à cette heure la piste du drame conjugal est envisagée. " Une enquête est ouverte au minimum pour violences volontaires par conjoint, qui peuvent d'ailleurs être réciproques, explique la procureur de Castres, Céline Raignault. Voir pour une tentative d'homicide par conjoint" Dans cette maison, au lieu-dit La Planche, un homme et une femme, âgés d’une trentaine d’années, ont été découverts gravement blessés, vraisemblablement à coups de couteau. C’est la femme elle-même, selon toute vraisemblance, qui a prévenu les pompiers par téléphone.

Elle a été héliportée dans un état grave sur l'hôpital toulousain de Rangueil. Touchée à plusieurs endroits et notamment à l'abdomen, son pronostic vital est engagé. Elle était encore au bloc opératoire à 21h. Selon plusieurs sources, elle est enceinte de 4 mois, une information que le parquet n'était pas en mesure de nous confirmer ce mercredi soir. Son compagnon a lui été évacué sur l’hôpital de Castres. Il est blessé au thorax et surtout à l’abdomen, mais d'après nos informations, ses jours ne seraient pas en danger.

Le flou règne encore à ce stade de  l'enquête, aucune des deux victimes n'ayant pu être entendue. Le couple s'était installé dans cette maison de Saint Germain depuis seulement quelques mois.

La brigade de recherche de la gendarmerie de Castres a été saisie.


Voir aussi