C'est une histoire qui date de plus de 20 ans sur le secteur de Trausse-Minervois. Tout avait commencé début des années 2000. Un agriculteur d'origine allemande, Bernd Schaffrath demandait l'autorisation de laisser paître ses troupeaux sur un terrain communal. Le point de départ du cauchemar que vit encore aujourd'hui le maire actuel de Trausse, Jean-François Saïsset.

Depuis, chevaux, vaches, taureaux divaguent sur le territoire communal, et provoquent des dégâts dans les cultures et les jardins privés. De plus, les animaux sont complètement laissés à l'abandon par leur propriétaire. Maintes fois, le conseil municipal a dû apporter de l'eau pour abreuver les bêtes, les récupérer en vue de les vendre, etc....

Ce problème ne concerne d'ailleurs pas uniquement Trauses Minervois. Ces animaux divaguent sur une dizaine de communes aux alentours (Roullens, Villarzel...).

Des plaintes ont été déposées, de nombreuses actions en justice ont été entreprises ces dernières années, mais sans résultat, au grand dam de  Jean-François Saïsset et de ses confrères.

 

 

Tout bascule en 2019

 

L'histoire a pris une dimension supplémentaire en 2019, lors que  Jean-François Saïsset est appelé, au petit matin, par une viticultrice de Trausse. Elle lui signale que M.Schaffrath a posé un enclos sur sa propriété pour y mettre ses animaux, ces derniers endommageant les récoltes. Ni une, ni deux, l'élu se rend sur place et arrache l'enclos.

L'agriculteur arrive, à son tour en voiture, faisant mine de renverser la victicultrice. En réponse, le maire de Trausse jette un cailloux sur le véhicule pour le faire partir. Un geste qui vaudra à Jean-François Saïsset une convocation deux ans plus tard au tribunal de Carcassonne suite à une plainte déposée par l'agriculteur.

 

Jean-François Saïsset revient sur cette journée de mars 2019

 

La maire convoqué au tribunal

 

Effectivement, Jean-François Saïsset est appelé devant le délégué du procureur de Carcassonne le mardi 21 septembre 2021 à 16H20. Il risque une contravention de type 2, pour son geste mais la justice lui reprochait aussi la divagation des animaux sur sa ville. Face à cette convocation, le maire de Trausse ne cache pas sa colère, alors qu'il se démène depuis des années face à ce problème d'animaux divaguant. C'est pourtant lui, qui est appelé à s'expliquer devant la justice. Il lui a été proposé de verser une "conciliation", mais tout le cas l'élu affirme fermement : "Je ne verserai pas un centime !" 

Colère et incompréhension du maire de Trausse

 

L'appel aux élus locaux

 

Dès lors qu'il a reçu sa convocation, le maire de Trausse s'est empressé d'écrire un courrier à ses confrères, maires des communes aux alentours. Un courrier adressé également aux députés et sénateurs. Jean-François Saïsset les appelle à venir le soutenir mardi prochain, à l'heure de sa convocation. Le maire de Trèbes, Eric Ménassi, a déjà répondu présent.


Voir aussi

Aude

17/10/2021 18:12

En cause : l'accident d'un minibus.

...

Aude

03/10/2021 08:40

Des indemnisations prévues à cause du gel d'avril dernier.

...

Aude

24/09/2021 13:30

Le téléphone portable relié à un dispositif avait "un...