Les véhicules Lapi vont aider la police municipale toulousaine à lutter contre la fraude sur les stationnements payants. Ces voitures, dotées de caméras, vont rejoindre les rangs des ASVP à partir du premier semestre 2022. Elles scanneront vont plaques d'immatriculation en circulant dans une rue. Leur mise en place a été votée au conseil municipal Toulousain ce vendredi matin. En lançant cette opération, la Ville rose rejoint Paris, Marseille, Lille, Rouen et Montpellier qui ont déjà mis en place les véhicules Lapi dans leurs villes. Lapi - comme lecture automatique de plaque d'immatriculation - ne verbalisera que le stationnement payant, et non le stationnement gênant. 

 

La Ville rose investi 200 000 euros

La métropole va investir près de 200 000 euros dans ce projet qui regroupe une escouade de 4 à 5 véhicules. Elles ont pour objectif de passer devant chacune des 16000 places de stationnement payant au moins une fois par jour. Pour Emilion Esnault, adjoint au maire “l'idée n'est pas de matraquercelles et ceux qui respectent les règles verront plus de places libres, un taux de rotation amélioré, en bref ça facilitera la vie à tout le monde.” Ces véhicules ne pénaliseront pas automatiquement les automobilistes, il faudra qu’un membre de la police municipale vérifie les vidéos pour confirmer les infractions. 

 

Le système de vidéo-surveillance toulousain étendu

Aujourd'hui avec le système FPS, la municipalité estime à 30 % le nombre d'usagers qui s'acquittent du parcmètre. En plus du système vidéo installé sur les véhicules Lapi, Toulouse souhaite aussi étendre son système de vidéo-surveillance dans l’ensemble de la ville. Ce développement des caméras de sécurité devrait permettre de sanctionner plus efficacement les rodéos urbains et les débordements de cortèges festifs par exemple. 

 

Corentin Bell

 

Et dans les rues de Toulouse, on en pense quoi ? Nous sommes allés vous poser la question. 


Voir aussi

Haute-Garonne

08/12/2021 22:58

L’ancienne porte-parole de Génération Identitaire s’est fait...

Haute-Garonne

08/12/2021 13:21

Le projet Exilios d’une équipe étudiante de l’Insa a remporté le...

Haute-Garonne

08/12/2021 12:15

C'était une demande de deux associations et un syndicat.
...