La disparition inquiétante avait été signalée en plein cœur de l'été. Le corps d'un homme retrouvé dans un fossé à Montans (Tarn), le 15 octobre dernier est bien celui d'Émil Olaru, ce ressortissant roumain porté disparu depuis cet été.

Découvert par des chasseurs à l'aube, le corps a été autopsié par l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN). Les analyses ADN réalisées sur le cadavre auraient permis d'identifier le disparu, qui n'a plus donné de nouvelles depuis le 22 août.

À ce stade de l'enquête, la piste criminelle semble écartée. Aucun élément ne démontre l'intervention d'un tiers dans le décès du quadragénaire. Les investigations se poursuivent pour déterminer les causes exactes de la mort d'Emil Olaru. Des analyses complémentaires doivent être effectuées pour compléter l'identification ADN, mais l'état de décomposition avancé du corps rend la tâche plus difficile aux médecins légistes.

En plein cœur de l'été, les gendarmes avaient lancé un appel à témoin. Le jour de sa disparition, l'homme de 47 ans avait quitté son lieu de travail, à vélo, aux alentours de 10h. Pendant l'enquête, des témoins affirment avoir aperçu l'homme chuter à vélo alors qu'il remontait la départementale 631, aux alentours de Giroussens. Blessé légèrement, ce serait le souffle d'un camion qui l'aurait projeté sur le bas-côté.

L'enquête menée par la brigade de recherche de Rabastens, appuyée par leurs homologues de Gaillac, se poursuit. 

Avec M.C


Voir aussi

Tarn

07/12/2022 00:11

Elle avait orchestré un véritable guet-apens aux policiers et à...

Tarn

30/11/2022 11:00

La première ministre, Élisabeth Borne, se déplace ce jeudi 1er...