Spécial élections législatives 2022 : tous les résultats du second tour

La rédaction de 100% RADIO se mobilise pour une soirée spéciale consacrée aux résultats du 2nd tour des élections. Emission dès 20 heures en partenariat avec la télévision régionale viàOccitanie et les journaux du groupe La Dépêche du Midi.

Spécial élections législatives 2022 : tous les résultats du second tour
100% RADIO
Spécial élections législatives 2022 : tous les résultats du second tour
National
modifié le 19/06/2022 à 23:28

Le deuxième tour des législatives 2022 se tenait ce dimanche 19 juin. Cette élection permet d'élire les 577 députés de l'Assemblée Nationale pour un mandat de cinq ans renouvelable. Lors du premier tour, le parti Ensemble, majorité présidentielle, arrivait en tête avec 25,75% des suffrages exprimés. La Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale (NUPES) le suivait de très peu avec 25,66%. La troisième marche du podium était prise par le Rassemblement National avec 18,68%.

Majorité relative pour le groupe macroniste Ensemble!

Le parti Ensemble qui regroupe Renaissance (ex LREM), MoDem (Mouvement démocrate) et Horizon (fondé par Edouard Philippe) arriverait en tête, comptabilisant de 210 à 250 sièges selon les premières estimations. La majorité présidentielle n'obtiendrait donc pas la majorité absolue qui est à 289 sièges. La NUPES arriverait sans surprise en deuxième position avec une estimation de 150 à 180 sièges. Le Rassemblement National collecterait lui entre 80 et 100 sièges. Au pied du podium, comme au premier tour, seraient les Républicains et alliés, qui comptabiliseraient entre 60 à 70 sièges. 

Le groupe Divers s'en sortirait avec 10 sièges, tandis que le parti Divers Droite en rassemblerait entre 7 et 12 et Divers Gauche de 4 à 8. Un siège serait prévu pour la Droite Souverainiste. Un potentiel échec pour l'Extrême Gauche et Reconquête ! qui n'obtiendraient aucun siège à l'Assemblée Nationale. 

Élisabeth Borne et Olivier Véran en tête dans leur circonscription

C'était une élection déterminante pour la première ministre. Selon les premières estimations, Élisabeth Borne serait arrivée en tête sur la 6ᵉ circonscription du Calvados avec 52% des suffrages exprimés. Ce résultat était déterminant pour l'ancienne ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion qui pouvait être écartée du gouvernement en cas de défaite. Son adversaire Noé Gauchard la suivrait de peu avec 48% des voix. L'abstention pour cette circonscription attendrait selon ces estimations les 51%.

Dans la 1ʳᵉ circonscription de l'Isère, l'ancien ministre de la Santé Olivier Véran, candidat pour Ensemble, arriverait en tête avec 57,7% des voix. La candidate NUPES Salomé Robin obtiendrait quant à elle 42,3%.

Pas de triomphalisme au QG de la NUPES à Toulouse

Des airs de grands soirs au rassemblement des électeurs NUPES à Toulouse. Si la projection de sièges pour les députés de la gauche, unie derrière la France Insoumise, est en déça des espérances. L'ambiance était à la victoire Agathe Roby, candidate NUPES sur la 3e circonscription de la Haute-Garonne, a réagi aux résultats nationaux :"il y aura une force de députés de gauche qui rappelleront à Emmanuel Macron qu'il faut agir sur ces plans et sur la casse sociale qu'il a menée pendant 5 ans, ça change complètement avec la situation de 2017", se réjouissait-elle. La NUPES envoyait 5 députés haute-garonnais à l'Assemblée, sans compter le socialiste Joël Aviragnet proche de Carole Delga réélu sur la 8e circonscription, soutenu par le PS et le PCF mais pas par EELV et LFI.

Sur la première circonscription de la Haute-Garonne, le candidat NUPES Hadrien Clouet devance Pierre Baudis, le fils de l'ancien maire de Toulouse Dominique Baudis, avec 54,2% des voix. 

Anne Stambach-Terrenoir était élue députée dans la deuxième circonscription de Haute-Garonne en battant le sortant MoDem-Ensemble Jean-Luc Lagleize, elle était jusqu'ici attachée parlementaire de Manuel Bompard, un des cadres de la France insoumise.

La députée sortante Corinne Vignon a été réélue sur la 3e circonscription avec 55,7% face à la candidate NUPES Agathe Roby dans une circonscription ancrée à droite.

François Piquemal ancien du DAL 31 devient député avec 59,2% des voix dans la 4ᵉ circonscription. Une victoire sans surprise au vu de son score au premier tour (46,5%).

Victoire de la majorité présidentielle sur la 5ᵉ circonscription. Jean-François Portarrieu est réélu face à la candidate NUPES Sylvie Espagnolle avec 51,8% des voix.

Seulement 3 voix sépareraient les deux candidats de la 6ᵉ circonscription. Monique Iborra, députée sortante pour la majorité présidentielle qui devance Fabien Jouvé, candidat NUPES.  

Dans la 7e circonscription Christophe Bex devant la sortante Elisabeth Toutut-Picard avec 51,1%.

Sur la 8ᵉ circonscription, l'élu de gauche (mais sans investiture NUPES) Joël Aviragnet a été réélu. Le député PS sortant du Comminges et proche de la présidente de Région Carole Delga obtient 60,3 % des voix face au RN.

Le candidate NUPES Christine Arrighi, d'Europe  Écologie Les Verts, est élue sur la 9e circonscription, elle bat nettement la sortante proche d'Emmanuel Macron Sandrine Morch avec 58,5% des voix.

Score très serré sur la 10ᵉ circonscription. Alice Assier, candidate NUPES est finalement battue par la candidate Ensemble! Dominique Faure, maire de Saint-Orens et vice-présidente de Toulouse Métropole 50,2%.

Coup de théâtre en Ariège

En Ariège, les résultats sont définitifs. Grosse révolution sur la 2ᵉ circonscription. Le député sortant Michel Larive, candidat NUPES, est éliminé. Il était pourtant arrivé en tête au premier tour. La majorité des candidats perdants avait appelé à voter pour son adversaire Laurent Panifous, candidat Divers Gauche et soutenu par le Parti Socialiste. Il sort vainqueur de ce second tour avec 56,71% des voix. 

Sur la 1ʳᵉ circonscription, la candidate NUPES Bénédicte Taurine conserve son siège de députée avec 55,31% des suffrages exprimés. Face à elle, la candidate de la majorité présidentielle Anne-Sophie Tribout échoue donc au second tour avec 44,69%.

Des résultats définitifs dans le Tarn-et-Garonne

Les résultats sont définitifs dans le Tarn-et-Garonne. Valérie Rabault, candidate NUPES, arrive en tête avec 58,23% sur la première circonscription face au candidat RN Pierre Poma. Sur la deuxième circonscription, la candidate du Rassemblement National Marine Hamelet arrive en tête avec 54,99%. Elle était opposée au candidat de la majorité présidentielle Christian Astruc. 

NUPES et Ensemble au coude à coude dans les Hautes-Pyrénées

Les résultats sont définitifs dans les Hautes-Pyrénées. Sur la première circonscription, Sylvie Ferrer arrive en tête. 50,13% des voix sont en faveur de la candidate NUPES. Ça ne sera pas suffisant pour Jean Bernard Sempastous. Le candidat de la majorité présidentielle récolte quant à lui 49,87% des suffrages exprimés. 

Sur la deuxième circonscription, la majorité présidentielle l'emporte ! Benoît Mournet collecte 52,28% des voix et devance donc le candidat NUPES Grégory Korn qui en a obtenu 47,72%.

Victoire écrasante pour le Rassemblement National dans les Pyrénées-Orientales

Rebelote pour le Rassemblement National qui était en tête dans toutes les circonscriptions des Pyrénées-Orientales au premier tour de ces législatives. L'appel au vote des candidats perdants n'a pas empêché le parti de Marine Lepen à s'imposer.

Petite surprise dans la première circonscription, celle de Perpignan. Le député sortant pour la majorité présidentielle Romain Grau est battu par l'adjointe perpignanaise Sophie Blanc. La candidate du Rassemblement National obtient 54% des voix contrairement à 46% pour son adversaire. 

Sur la 2ᵉ circonscription, Anais Sabbatini pour le RN est largement élue députée avec plus de 61 % des voix face à la référente de la majorité présidentielle dans le département, Frédérique Lis. Cette circonscription appartenait déjà au parti de Marine Lepen.

Pour la 3ᵉ circonscription, celle de l'arrière-pays catalan, Sandrine Dogor Such, candidate RN, l'emporte dans le seul duel face à la NUPES. Elle bat Nathalie Cullell de l'Union de la Gauche avec 54% des suffrages exprimés.

Puis enfin, pour la 4ᵉ circonscription, le député sortant Sébastien Cazenove est éliminé. Le candidat de la majorité présidentielle s'incline face à la candidate RN Michelle Martinez qui obtient 56% des voix.

L'assemblée Nationale recevra donc quatre nouvelles députées, toutes du Rassemblement National et toutes adjointes ou conseillères municipales de Louis Aliot à Perpignan. 

Victoire surprise du RN dans une circonscription du Tarn

Grosse surprise dans le Tarn. Frederic Cabrolier, candidat RN, remporte le second tour des législatives sur la première circonscription du Tarn avec 53,09% des voix. Son adversaire Gérard Poujade, candidat NUPES, était pourtant devant au premier tour. 

Karen Erodi arrive en tête sur la deuxième circonscription, la seule du département à avoir une triangulaire. La candidate NUPES devance Marie-Christine Verdier-Jouclas (Ensemble) et Julien Bacou (RN) avec 37,5% contrairement à 35,05% et 27,45% pour ses adversaires.

Sur la troisième circonscription, Jean Terlier pour la majorité présidentielle arrive en tête avec 53,71% face à son rival Julien Lassale (NUPES). 

Un duo PS et Ensemble! dans le Gers

Les résultats sont définitifs dans le Gers. Sur la première circonscription, le député de la majorité présidentielle sortant Jean-René Cazeneuve est réélu avec 52,51% des voix. Il était opposé au candidat NUPES Pascal Levieux. 

Sur la 2ᵉ circonscription du département, David Taupiac, candidat dissident du Parti Socialiste, est largement élu avec 62,98% des voix. Il bat de loin Maëva Bourcier, candidate de la majorité présidentielle. 

Carton quasi plein pour la majorité présidentielle dans les Pyrénées-Atlantiques

La majorité présidentielle arrive en tête dans deux circonscriptions des Pyrénées-Atlantiques. Dans la 1ère, Josy Poueyto, candidate Ensemble, arrive de peu en tête avec 50,78% des voix. Jean-Yves Lalanne pour NUPES la suit de près avec 49,22%. 

Encore une victoire pour Ensemble. Jean-Paul Mattei double Cécile Faure (NUPES) avec 54,71% des suffrages exprimés.

Et victoire écrasante pour David Habib de Divers Gauche, qui devance largement le candidat NUPES Jean-François Baby avec 33,45%.

Le RN gagnant dans l'Aude face à NUPES

Le Rassemblement National a mis tout le monde d'accord dans l'Aude. Le parti de Marine Lepen arrive en tête dans toutes les circonscriptions. 

Sur la première circonscription, Christophe Barthes du RN arrive en tête avec 53,56% face à la candidate NUPES Sophie Courrière. Sur la troisième circonscription, Julien Rancoule (RN) devance Johanna Adda--Netter, candidate NUPES également, avec 53,32%.

Aurélien Pradier réélu

Le député LR sortant Aurélien Pradié a été sans surprise réélu sur la première circonscription du Lot avec 64,63% des voix face à son adversaire NUPES Elsa Bougeard.


Voir aussi

National

23/06/2022 15:36

Ultime conférence de presse d'avant-match de la saison pour le Castres Olympique....

National

19/06/2022 17:15

L'abstention devrait atteindre 54% au niveau national ce soir. La participation devrait...

National

16/06/2022 15:27

C’est la première ministre qui l’a annoncé sur son compte twitter.

...