Les grands électeurs du Tarn se sont réunis, ce dimanche, au gymnase de l'école des Mines d’Albi pour élire les deux sénateurs du département.

M. Philippe Bonnecarrère et M. Philippe Folliot représenteront le Tarn au Palais du Luxembourg.

Député Alliance centriste depuis 2002 Philippe Folliot (57ans) a été élu ce dimanche au deuxième tour de l’élection : 299 voix contre 291 voix pour Vincent Garel (PRG).

Après un recomptage des bulletins, 8 voix seulement ont fait la différence, le Tarn n’a plus de parlementaire de gauche.  

Philippe Folliot rejoint donc Phillippe Bonnecarrère (union centriste) réélu largement dès le premier tour avec 625 voix sur 1105 votant. 

La réaction de Philippe Bonnecarrère.

 

De l'Assemblée Nationale vers le Sénat.  

Pour Philippe Folliot nouveau sénateur, "sa campagne et son travail auprès des élus ont payé."

 

 

Philippe Folliot doit laisser son poste de député. C’est sa suppléante Muriel Roque-Étienne (LREM) qui pourra siéger à l’Assemblée Nationale.