Ce sont des adhérents "soulagés" et "heureux" qui ont répondu présents pour cette partie sportive de la deuxième étape du déconfinement.


Fermées depuis de longs mois, les gérants de salles de sport ont enfin pu voir leurs machines relancées. Cette réouverture très attendue a du être préparée mais les professionnels sont bien rodés. Un protocole sanitaire est en place sur chaque espace, allant de la jauge à 50% à la désinfection du matériel. De leur côté, les adhérents sont soulagés. 

Une ambiance "heureuse" pour la réouverture

 

Pour tous ces sportifs revenus s'entrainer ce mercredi, une salle de sport est bien plus qu'un simple lieu d'exercices physiques. Et il faut dire que l'attente était longue. "L'ambiance est plutôt heureuse, les gens sont contents de revenir et de reprendre contact avec la structure, les coachs, et de retrouver une ambiance conviviale", nous livre Stéphane Aurilzi, éducateur sportif à La Salle 66 à Perpignan.

Dans cette salle de sport à taille humaine (40 personnes maximum en temps normal) les adhérents ont pu profiter évidement du matériel sportif, mais surtout de la bonne ambiance. "Ce matin j'ai retrouvé la salle avec beaucoup de plaisir avec mes professeurs. Il n'y avait pas grand monde quand même... Des gens se sont un petit peu détaché mais ça devrait reprendre étant donné que les cours reprennent bientôt", nous dit Anne-Marie, une habituée.


Un protocole strict

La réouverture c'est bien, mais les professionnels du fitness ont du néanmoins redoubler d'effort afin de pouvoir proposer un espace sain. Le protocole inclus le port du masque, la désinfection des machines (avant et après leur utilisation), mais aussi le respect des distanciation sociales. Ces restrictions obligent donc d'avoir une jauge à 50% pour les gérants de salles. "Le grand nombre c'est vraiment pas notre cheval de bataille. On est vraiment sur des activités de cocooning et de coaching individuels", nous explique Stéphane.

Même si dans certains cas le calme était au rendez-vous, ce n'est pas le cas pour toutes les salles catalanes. Du coté de Fitness Park à Perpignan, c'est une forte affluence qu'a bel et bien constaté Sébastien Rozier le directeur. Aujourd'hui une seule chose se fait attendre : le retour à la normale et donc cette jauge à 100%. À noter d'ailleurs que pour l'heure, les cours en salle eux aussi se font en nombre limité. Il ne le seront plus pour la prochaine étape de déconfinement. 
 

Plusieurs adhérents de la Salle 66 à Perpignan