Le maire de Toulouse se veut rassurant après l'annonce du reconfinement.

 

Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole, s'est exprimé après l'allocution d'Emmanuel Macron ; "la décision de reconfinement général annoncée par le chef de l’Etat a le mérite de la clarté" estime celui qui analyse "l'évolution de l'épidémie ne laissait guère le choix aux autorités : il faut impérativement freiner l'évolution de l'épidémie pour préserver nos soignants et guérir nos malades".

Pour le monde économique, c’est "un nouveau coup dur" insiste JLM qui apporte tout son soutien "aux entreprises, aux commerçants et à tous ceux qui  craignent pour leur emploi. L’État et l’Europe doivent compenser à 100% les pertes occasionnées par cette crise", "quoi qu'il en coûte", comme l'a affirmé le Président. Jean-Luc Moudenc espère pouvoir dans un mois "constater un recul du virus" et "sauver Noël" car "l'économie va souffrir". "Dans le contexte actuel", il est possible que la collectivité réexamine le maintien du marché de Noël au Capitole , "un sujet qu'on va retravailler dans les prochains jours".  

 

 

Jean-Luc Moudenc prend acte ce mercredi soir d'un "confinement plus léger", "nous avons l'expérience" estime le maire en faisant référence au premier confinement. "On va s'organiser" mais "on garantira le maintien des services publics" souligne l'édile qui "aprouve la décision de continuité pédagogique grâce au maintien de l’ouverture des écoles".