Il y a eu 1600 idées proposées par les ateliers citoyens mis en place en 2021 à Toulouse « certaines faisables d’autres utopiques » expliquait, ce vendredi, Jean-Luc Moudenc. Au final, 83 projets (NDR : contre 82 à Paris) ont été retenus et 8 millions d’euros vont être alloués à la réalisation de ces projets d’ici deux ans « un budget considérable » glisse le maire de Toulouse.  Il y aura deux projets par quartier « avec 300 000 euros investis dans chaque quartier » pour « que personne ne soit lésé » rassurait l’édile.  

 

Quels projets ?

La majorité des projets retenus font la part belle à la nature en ville, le cadre de vie, l’éco-mobilité « la végétalisation massive de la place Roguet, 13 projets de ce type sont lancés » ; « une piste cyclable à St Exupéry, il y a 12 projets semblables » ; « des pièges anti-moustiques à la Croix de Pierre, 9 projets sont similaires » énumérait Jean-Luc Moudenc qui soulignait aussi un dispositif de réduction de la pollution sonore aux 3 Cocus.

Les projets citoyens coconstruits seront votés le 16 décembre en conseil municipal « nous verrons alors si l’opposition vote en faveur de ces projets d’écologie pragmatique » ou « s’ils resteront dans la raideur idéologique et les postures de principe » taclaient de concert Jean-Luc Moudenc et son adjoint à la démocratie locale Olivier Arsac qui chipaient au passage quelques idées ou éléments de langage aux opposants ex-Archipel Citoyen « ils avaient capté une aspiration en 2020 » reconnaît le maire qui réfutait le copier-coller « c’est pas du côté de notre opposition qu’on va puiser, ils n’ont jamais rien proposé d’aussi méthodique que ce que mes collègues dévoilent aujourd’hui ».

 

Zoom : la place du Capitole végétalisée l’été prochain ?

Parmi les projets retenus, la végétalisation de la place du Capitole « dont la traversée est devenue une épreuve en été » concédait le maire. Le principe de plantation au sol a été écarté par Jean-Luc Moudenc « il y a le parking en dessous c’est impossible ou bien trop couteux » mais d’autres solutions sont envisageables. « Les services techniques sont en train de voir comment ombrager plus la place, avec une technique qui permette peut-être de retirer le dispositif quand on accueille une grande foule » expliquait l’élu municipal Nicolas Miziak : arbres en pots, végétation rampante sous forme de canopée suspendue ? L’architecte des bâtiments de France devra à coup sûr valider la solution arrêtée. La mairie a la ferme intention de la mettre en œuvre à l’été 2023.

 


Voir aussi

Haute-Garonne

02/02/2023 14:33

Le président du TFC, Damien Comolli, s'est exprimé ce jeudi matin sur la...

Haute-Garonne

02/02/2023 14:22

Selon nos informations, neuf trafiquants présumés sont actuellement entendus en...

Haute-Garonne

02/02/2023 14:00

La surface du fuselage des A350 se dégradait.

...