Quand les collectivités tentent de privilégier l'emploi local

Quand les collectivités tentent de privilégier l'emploi local
Haute-Garonne
Par 100% Radio

Le Département de Haute-Garonne et la Région Occitanie agissent notamment sur les marchés publics. 


Dans l'agglomération toulousaine, on le sait, Airbus tire la croissance et l'emploi.
Mais beaucoup de PME et TPE font aussi vivre la région et ce n'ess toujours facile pour elle de faire face aux grand groupes notamment dans le marché des constructions publiques.

Pourtant, en 2018, en Haute-Garonne, un peu plus de 70% de la commande publique a été attribué à des entreprises locales, soient 110 millions sur 156 millions.

Les collectivités ont en fait des "astuces" pour tenter de favoriser nos entreprises locales.

Charte de la commande publique

Le département de la Haute-Garonne a par exemple une charte de la commande publique. Elle s'engage à limiter le nombre de lots attribués à une même entreprise. Ce saucissonage permet aux "petits" d'avoir leur part. Le Département accorde aussi une avance de 30% de trésorerie.

Du côté de la région Occitanie aussi on s’active : l’an dernier, plus de 80% des marchés publics ont été passées avec des entreprises régionales. C’est 5 points de plus qu’en 2015.

La Région propose une plateforme internet unifiée et simplifiée pour expliquer les démarches et elle publie aussi tous les trois mois une liste des marchés à venir.

Pas de "préférence régionale"

Pour autant, pas question de parler de "préférence régionale". Ce n’est pas parce qu’une entreprise est locale qu’elle aura le marché, nous explique t-on. Les collectivités ne veulent pas discriminer ; elles essaient d'informer au mieux pour combler les déséquilibres qui peuvent exister entre de grosses entreprises et de plus petites. Il faut dire aussi que l’Union européenne veille au grain pour que tout se fasse dans les règles.

(Photo : illustration Fotolia)

- Clémence Fulleda - 


Voir aussi

Haute-Garonne

12/10/2018 11:11

INFO 100% - L'objectif est de faire des propositions aux futurs candidats. 

...

Lire la suite
Haute-Garonne

11/10/2018 12:04

La polémique grandit après le "renvoi" de certains enfants pour laisser...

Lire la suite
Haute-Garonne

10/10/2018 21:46

Les réquisitions vont du simple sursis à 10 ans de prison ferme.

...

Lire la suite