10 ans de prison. C'est au terme de plus de trois heures de délibérations, que la cour d'assises du Tarn-et-Garonne a livré son verdict. Edith Scaravetti, 32 ans, est condamnée à 10 ans de prison et cinq ans de suivi socio-judiciaire. L'avocat général, David Sénat avait requis ce vendredi 18 mai, 15 ans de réclusion criminelle.

Jugée en appel, l'an dernier lors de la première instance, celle qui avait tué puis emmuré son compagnon Laurent Bacca dans le grenier, avait été condamnée à trois ans de prison. Ayant effectué trois ans en détention provisoire avant son procès, elle en était ressortie libre. 

Edith Scaravetti était poursuivie pour homicide volontaire sur son conjoint, Laurent Bacca. En effet, dans la nuit du 5 au 6 août, une violente dispute éclate entre le couple dans le  domicile familial, situé dans le quartier Saint-Simon. Selon les dires de la jeune femme, Laurent Bacca lui aurait roué de coups, poussé dans les escaliers. S'emparant d'une carabine 22 long rifle appartenant à la famille, il aurait alors pointé l'arme sur sa propre tempe, lui assénant de lui tirer dessus. En voulant lui retirer l'arme, le coup serait alors parti. Plaidant l'accident, la cour d'assise l'a reconnaît aujourd'hui coupable d'homicide volontaire suite à la dissimulation du corps et l'emmurement de la dépouille de Laurent Bacca.

 

Écoutez la réaction de Grégory Baca, le frère de Laurent Bacca, soulagé après l'annonce du verdict :

 

Les avocats de la défense, Maître Catala et Maître Boguet ont annoncés qu'ils allaient demander un recours en grâce auprès du président de la République. 

Maître Catala, avocat de la défense.
Maître Boguet, avocat de la défense.