La décision de la chambre de l’instruction est tombée ce lundi en début d’après-midi. Cédric Jubillar est maintenu en détention. Ce dernier était entendu le 28 juin dernier par les juges de la Chambre de l'Instruction, le parquet avait d'ailleurs requis son maintien en détention. La cour d’appel de Toulouse a donc suivi cette voie. Le principal suspect dans l'affaire de la disparition de Délphine Jubillar, son épouse, reste derrière les barreaux.

"La justice s’obstine, déclarait, après avoir eu connaissance de cette décision, Me Jean-Baptiste Alary, l’un des conseils du peintre-plaquiste tarnais. Nous sommes déterminés, nous nous obstinerons nous aussi."

"Nous allons continuer à exercer les droits qui sont les nôtres, pour essayer de faire avancer les choses, estime de son côté Me Emmanuelle Franck, autre avocate de Cédric Jubillar. Nous sommes face à un entêtement de la justice qui ne peut conduire qu'à un désastre." Cédric Jubillar est le principal suspect dans la disparition de Delphine, sa femme, fin 2020 à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn. Il continue de nier les faits qui lui sont reprochés et clame son innocence. 


Voir aussi

Tarn

13/08/2022 10:00

10 hectares de végétation ont brûlé.

...

Tarn

12/08/2022 18:29

90 sapeurs-pompiers sont engagés depuis...

Tarn

10/08/2022 17:05

Dans une tribune publiée ce mercredi 10 août 2022, le président du...