Le YouTubeur Papacito a publié puis supprimé une vidéo polémique.


Après ses propos qualifiés de complotistes par la quasi-totalité de la classe politique, une autre polémique impliquant Jean-Luc Mélenchon enfle. Mais cette fois l'ancien candidat à la présidentielle est en position de victime, à l'instar de ses électeurs.  

 

Le leader de la France insoumise a en effet annoncé vouloir porter plainte pour "appel au meurtre" contre le Toulousain Papacito. Ce YouTubeur (Ugo Gil Jimenez de son vrai nom) proche de l’extrême droite est un habitué des vidéos xénophobes, homophobes et sexistes. La dernière en date, publiée ce dimanche "d'une extrême violence" s’appelle "le gauchisme est-il pare-balles ?". Elle met en scène, avec un humour scabreux, la mise à mort d’un électeur de La France insoumise, l'effigie est attaquée avec un fusil de chasse et une machette. 

 

"Il y a 6% de gens dans notre pays qui votent pour le parti de Jean-Luc Mélenchon, peut-être qu'ils seront démunis s'il se passe quelque chose de pas prévu dans les années prochaines" lance Papacito et un comparse en préambule. "On va voir si le matériel de base du mec qui vote Jean-Luc Mélenchon va lui permettre de résister à la potentielle attaque d'un terroriste sur notre territoire", "la tolérance c’est toujours bien de la faire appliquer avec un flingue en plus" rigole-t-il après avoir désintégrer le visage du mannequin avec "un calibre 12" et de finir de démantibuler le supposé électeur LFI à grands coups de machette.
 

La vidéo "d’un site influent d’extrême-droite" rappelait Jean-Luc Mélenchon l’air grave dans son allocution "a déjà été vue plus de 100.000 fois" et le site "a été recommandé comme étant celui d'un ami du journaliste Eric Zemmour." Se disant "soulevé de dégoût et d'effroi" Jean-Luc Mélenchon mettait en garde "contre le fait que cette vidéo était publiée alors que s'orchestrait une odieuse manipulation de mes propos à propos des attentats qui ont eu lieu au cours des précédentes élections." La vidéo controversée avait été supprimée ce lundi après-midi.