Perpignan : Jacques Rançon renvoyé devant les assises

Perpignan : Jacques Rançon renvoyé devant les assises
Pyrénées-Orientales
Par Cyrille Masson

Il est accusé de meurtre, tentative de meurtre et de viol.


Il est surnommé le "tueur de la gare de Perpignan". Jacques Rançon, 56 ans aujourd'hui comparaîtra devant la cour d'assises des Pyrénées-Orientales l'an prochain pour les meurtres de deux jeunes femmes à la fin des années 90. Des assassinats qu'il avait d'ailleurs reconnus en garde à vue. 

Le corps de Mokhtaria Chaïb, une étudiante de 19 ans avait été retrouvé mutilé en 1997. Un an plus tard, celui de Marie-Hélène Gonzalez, 22 ans, était à son tour découvert décapité. Il devra aussi répondre d'une tentative d'assassinat en 1998 sur une jeune femme de 19 ans et d'une tentative de viol.

Jacques Rançon risque la prison à perpétuité.

 


Voir aussi

Pyrénées-Orientales

12/12/2017 09:04

Le septuagénaire était porté disparu depuis une semaine.
...

Lire la suite
Pyrénées-Orientales

08/12/2017 11:41

Info 100 % : le syndicat FO pénitentiaire a évoqué les problèmes...

Lire la suite
Pyrénées-Orientales

08/12/2017 09:59

L'incendie s'est déclaré jeudi matin, l'ancienne salle de sport a...

Lire la suite