Perpignan : il percute volontairement un piéton qui se trouve aujourd'hui entre la vie et la mort

Perpignan : il percute volontairement un piéton qui se trouve aujourd'hui entre la vie et la mort
Pyrénées-Orientales
Par Léo Ardourel

Le conducteur explique avoir eu une pulsion.


 Il percute volontairement un piéton qui se trouve aujourd’hui entre la vie et la mort ... Un scénario qui fait froid dans le dos et qui s'est pourtant bien produit à Perpignan il y a quelques jours.

Il était 11h 30 ce lundi 12 novembre lorsqu’un équipage du commissariat de Perpignan se rend rue des Mimosas où un véhicule vient de s’encastrer dans un lampadaire. Selon les témoins le conducteur roulait très vite, il est monté sur le trottoir et a également fauché un passant.

La victime se trouve dans un état très grave. Touchée notamment à la tête, son pronostic vital est engagé.

Le conducteur lui est resté sur place. Dans un premier temps il est incapable de fournir une explication aux policiers. Ce n'est qu'une fois en garde à vue qu'il reconnait un geste délibéré.

Un besoin immédiat de tuer

L'homme n'est pas un inconnu des services de police. Ce perpignanais de 26 ans avait déjà été inquiété pour avoir tenter d'acheter une arme sur le darknet. Cette fois-ci il explique avoir obéi à une pulsion, "un besoin irrépressible d’attenter à la vie de quelqu’un".  C’est ainsi qu’il a donc choisi au hasard une victime dans la rue avant de la percuter de plein fouet.

L’homme aurait aussi des tendances suicidaires récurentes, c’est d’ailleurs ce qui l’a poussé à lancer sa voiture contre le lampadaire. Son véhicule n’était pas assuré, il était positif au cannabis et à la cocaïne.

La police précise que les faits, pénalement qualifiés de tentative d’assassinat, et le profil de l’auteur ont exigé une expertise psychiatrique qui en a conclut que le patient était accessible à une sanction pénale. Déféré ce jeudi devant le magistrat de permanence du parquet du TGI de Perpignan, l'homme a été mis en examen et placé en détention provisoire.

La victime dont le pronostic vital reste engagé, est toujours dans le coma.


Voir aussi

Pyrénées-Orientales

09/12/2018 13:28

Les pompiers sont intervenus dans la nuit de samedi à dimanche 

...

Lire la suite
Pyrénées-Orientales

07/12/2018 09:45

3 personnes ont été interpellées dont l'auteur principal...

Lire la suite
Pyrénées-Orientales

03/12/2018 14:38

Plusieurs gilets jaunes évoquent des dizaines de casseurs venus "pour tout...

Lire la suite