Ils avaient notamment sévi en Bigorre et sur une grande partie du territoire français

 

Même Arsène Lupin n’en avait pas autant à son actif. Une équipe de cambrioleurs lituaniens impliquée dans 358 cambriolages, notamment en Bigorre !

Ils viennent d’être lourdement condamnés par le tribunal correctionnel de Bordeaux ce jeudi. Les ressortissants lituaniens, basés dans le sud de l’Espagne, avaient opéré sur l'ensemble du territoire national entre les mois de février 2018 et mars 2019. L'enquête avait débutée sous la direction d'un juge d'instruction de TARBES.

Ils agissaient "sur le territoire national par périples de plusieurs jours, opérant systématiquement de nuit en utilisant une même technique éprouvéeconsistant à fracturer et arracher le barrilet des portes des habitations" précise la JIRS de Bordeaux (juridiction criminelle spécialisée). Ils s'emparaient "principalement de bijoux, de matériel multimédia et de véhicules, les malfaiteurs étaient très mobiles et changeaient quotidiennement de communes pour passer à l'action la nuit venue".

Les investigations menées par le détachement de TOULOUSE de l'Office Central de Lutte contre la Délinquance Itinérante, permettaient d'attribuer "358 vols par effraction et tentatives à cette équipe chevronnée."
 

Arrêtés et condamnés

 

Deux d'entre eux étaient interpellés en flagrant délit de vols à BERGERAC le 23 mai 2019. D'abord jugés pour d'autres faits à CHATEAUROUX (36) le 27 mai 2019, ils étaient présentés au juge d'instruction de la JIRS de BORDEAUX le 19 septembre 2019, mis en examen des chefs de vols en bande organisée et association de malfaiteurs, et placés en détention provisoire.

Le premier malfaiteur, âgé de 28 ans et agissant en état de récidive légale après une précédente condamnation en Allemagne, était condamné le 03 décembre 2020 par la JIRS de BORDEAUX à la peine de 8 ans d'emprisonnement et maintien en détention. Le Tribunal prononçait en outre une peine complémentaire d'interdiction définitive du territoire français. Le second auteur âgé de 32 ans, était condamné à la peine de 4 ans d'emprisonnement dont 2 avec sursis, maintien en détention et interdiction définitive du territoire français. Le Tribunal condamnait encore un troisième individu de cette équipe lituanienne à la peine de 6 ans d'emprisonnement et à une interdiction définitive du territoire français. Un mandat d'arrêt était décerné à son encontre.
 


Voir aussi

Hautes-Pyrénées

26/11/2021 14:34

Une information judiciaire a été ouverte au pôle criminel de Pau.

...

Hautes-Pyrénées

07/11/2021 17:07

Les faits datent de vendredi. Le syndicat de police Alliance veut une réponse...

Hautes-Pyrénées

02/11/2021 11:59

L’élève-officier Paul PASI a été retrouvé...