Mazamet : Sans prof de math depuis la rentrée, ces lycéens lancent un cri d'alerte

Les élèves de deux classes de ternimale du lycée Riess à Mazamet (Tarn) n'ont pas de professeur de mathématique depuis la rentrée. Une situation qui les angoisse à huit mois du BAC. 

Mazamet : Sans prof de math depuis la rentrée, ces lycéens lancent un cri d'alerte
100% RADIO
Mazamet : Sans prof de math depuis la rentrée, ces lycéens lancent un cri d'alerte
Tarn
modifié le 08/10/2021 à 17:03

Dans huit mois, les élèves du lycée professionnel Riess, à Mazamet (Tarn), vont devoir passer le Bac. Mais depuis la rentrée, deux classes de l'établissement n'ont toujours pas commencé leur programme de mathématiques. Faute de professeurs. 

La situation commence à inquiéter du côté des élèves. « Nous parents sont très stressés pour nous et nous aussi. On ne sait pas ce que l'on peut faire », témoigne Héléanne Thomass, élève en terminale gestion et administration.

L'an dernier, faute de professeur également, leur programme de mathématiques avait aussi été tronqué. « C'est simple, en un an et demi, on a fait deux chapitres ». Trop peu pour préparer sereinement une épreuve coefficient 5, autant que le Français et l'Histoire-géo.

 

Plus les jours avancent, plus l'inquiétude croît. « Dans deux semaines, c'est les vacances puis nous partons en stage jusqu'aux prochaines vacances de Noël. Si on a un prof, là maintenant, on aura eu deux semaines de cours ». Dans l'hypothèse où aucun professeur ne serait trouvé avant la Toussaint, aucune note ne pourra être donnée en mathématiques jusqu'en janvier. Or, c'est à ce moment-là que les élèves devront faire leurs vœux sur la plateforme Parcoursup pour l'année prochaine. 

« On se fait balader »

Pourtant, les élèves ont tenté d'alerter le rectorat. « On a appelé, mais on nous envoie de services en services. On se fait balader », déplore Héléanne. 
Du côté des professeurs, la situation commence également à inquiéter. « Tout le monde essaye, à l'échelle de l'établissement, de faire pression sur la DASEN et le rectorat, mais c'est le rectorat ne donne pas les moyens à nos élèves de faire cours dans de bonnes conditions », fustige Éric Jalade, élu au conseil d'administration pour le SNUEP-FSU. 

 

À la rentrée, 4 postes étaient vacants alors que les élèves avaient déjà retrouvé les bancs de l'école. « La situation est en train de se décanter, mais il nous manque toujours un poste et demi en mathématiques », constate le représentant des professeurs. Son syndicat a envoyé un courrier au rectorat le 23 septembre dernier à ce sujet. « Toujours sans réponse ».

De leur côté, les élèves devaient avoir un professeur de mathématiques en cette fin de semaine. « On ne l'a toujours pas, nos heures de mathématiques ont été remplacées par des cours d'espagnol ». 


Voir aussi

Tarn

20/10/2021 07:36

La compagnie de la machine pourrait installer une oeuvre originale dans le quartier Bradford...

Tarn

18/10/2021 17:28

La ville de Castres vient de mettre en ligne une plateforme pour permettre aux commerces de...

Tarn

17/10/2021 18:33

Les Tarnais gagnent cet après-midi face au leader.

...