Deux versions s'affrontent.

D’un côté, celle de la famille d'un des résidents de l’Ehpad de la Chevalière à Mazamet, positif au Covid-19 et décédé le 30 mars dernier. Ses proches estiment que ce dernier a été victime de maltraitance. L'homme, âgé de 93 ans s'était vu prescrire une ordonnance de contention et aurait été attaché à son fauteuil pour éviter qu'il ne quitte sa chambre, selon nos confrères de La Dépêche du Midi

L’un des fils du retraité, Didier Bordes, ne comprend pas pourquoi son père a été attaché. « Ce que m’a expliqué à l’Ehpad une infirmière coordinatrice, c’est qu’il existait une unité accueillant les patients Covid, mais elle a été fermée pour raison financière. Ils n’ont pas de salle pour que ces patients puissent déambuler, ils sont obligés de les attacher dans leur chambre, c’est le protocole. Mais moi, je me bats contre ce protocole. Je trouve que c’est inhumain, mon père en a subi les frais et les anciens ne méritent pas ça. »

De l’autre, la direction de l’Ehpad réfute toute maltraitance et se dit choquée par les dires de la famille. « Nous sommes très étonnés, et assez en colère de ce qui a pu paraître dans la presse, explique Sarah Caminade Marty, la directrice de l'Ehpad. D’être accusée d’homicide involontaire sachant qu’on ne fait qu’appliquer des protocoles, des recommandations et des prescriptions médicales. Je peux comprendre que les gens soient tristes du décès de leurs parents, mais nous le mettre sur le dos, c’est un petit peu compliqué. »

Le procureur de Castres, Shérif Chabby, joint ce vendredi, affirme: "qu'il n'y a pas  de dépôt de plainte, mais qu'une enquête est en cours pour vérifier les dires de cette famille, relatés dans la presse. Des auditions du personnel soignant vont être lancées pour vérifier les éléments dénoncés et démêler cette histoire".

La directrice, quant à elle, assure ne pas avoir été convoquée au commissariat et explique qu’elle mettra à disposition des enquêteurs tous les éléments permettant de faire la lumière sur cette affaire.

Sarah Caminade Marty, la directrice de l'Ehpad

Sarah Caminade Marty, la directrice de l'Ehpad