Organisatrice de mariage, traiteur ou encore DJ traversent une crise sans précédent.

 

Sur une vingtaine de mariages prévus cette année, je n'ai pu en faire que trois " déplore Adeline, organisatrice de mariage à Gaillac dans le Tarn. La cheffe d'entreprise s'inquiète même de la répercussion pour l'année prochaine. Les gens préfèrent encore pour l’instant reporter ou annuler leur union.

Les nouvelles mesures imposées par le passage du Tarn et la plupart de la région en zone alerte n'arrangent rien. Les événements festifs ne peuvent désormais accueillir qu’un maximum de 30 personnes. " Les gens n'ont aucune envie de se marier à 30 ou 10 personnes. Ils veulent se marier avec tous les gens qu'ils aiment " souligne la ​wedding planner. En conséquence, les mariages décalés en octobre sont de nouveau annulés. Une situation catastrophique pour tous les métiers du mariage. Malgré cela, Adeline tente de trouver des solutions et continue d'accompagner ses clients au mieux.

 

Eva Sannino