Levothyrox: vers une action collective contre le laboratoire Merck

Levothyrox: vers une action collective contre le laboratoire Merck
Haute-Garonne
Par Brice Vidal

Une plateforme est dévolue à ce genre d'actions, MySMARTcab. 


Des avocats projettent de lancer une action collective au civil contre le laboratoire Merck visant à obtenir rapidement l'indemnisation des malades de la thyroïde souffrant d'effets secondaires liés à la nouvelle formule du Levothyrox. "Nous lançons cette action collective conjointe pour défaut d'information de la part du laboratoire et préjudice d'angoisse", a annoncé mardi lors d'une conférence de presse à Toulouse Me Christophe Lèguevaques. Selon l'avocat, les personnes qui désirent s'y joindre peuvent depuis mardi s'inscrire sur une plateforme dévolue à ce genre d'actions, MySMARTcab. La date limite de dépôts des dossiers est fixée au 1er décembre, sauf prorogation pour atteindre le seuil minimal de 500 demandeurs. Selon lui, la notice ne répertorie pas tous les effets secondaires dont se plaignent de très nombreux malades depuis le lancement sur le marché, en mars, de la nouvelle formule : maux de tête, vertiges, prise de poids notamment. 9.000 personnes - sur environ 3 millions de patients prenant ce médicament en France - ont signalé des effets indésirables. Les avocats demanderont une indemnité de 10.000 euros pour chaque plaignant, soit 5.000 euros pour le préjudice résultant du défaut d'information et autant pour le préjudice d'angoisse. Une Commingeoise, Sylvie Chereau, a monté un collectif de victimes à Saint-Gaudens. ​ 


Voir aussi

Haute-Garonne

11/12/2017 16:57

Le témoignage d'une Commingeoise dont la trésorerie en a pris un coup.

...

Lire la suite
Haute-Garonne

05/12/2017 08:54

Les patients commingeois exigent le retour de l'ancienne formule du médicament.

...

Lire la suite
Haute-Garonne

04/12/2017 08:03

Un référé prévu aujourd'hui.

...

Lire la suite