Les trafiquants audois convoyaient la drogue à Toulouse : 150 kilos et des dizaines de milliers d'euros saisis

La police judiciaire vient de boucler une enquête de deux ans face à une équipe de malfaiteurs "très expérimentée".

Les trafiquants audois convoyaient la drogue à Toulouse : 150 kilos et des dizaines de milliers d'euros sais
100% RADIO
Les trafiquants audois convoyaient la drogue à Toulouse : 150 kilos et des dizaines de milliers d'euros saisis
Aude
modifié le 21/09/2022 à 13:13

 

Les trafiquants présumés ont été interpellés pour quatre d'entre eux à Carcassonne, un autre à Narbonne. L'un d'eux a été libéré sans poursuite. Le Direction territoriale de la police judiciaire de Toulouse vient de faire tomber "une équipe très expérimentée" nous indique une source proche de l'enquête. 

 

Plusieurs dizaines de milliers d'euros et plusieurs dizaines de kilos de drogue retrouvés

Dimanche vers 2 heures du matin, les policiers de l'Office anti-stupéfiants (OFAST), assistés de la Brigade de recherches et d'intervention (BRI) et du Groupement interministériel 31 (GIR) ont cueilli les suspects à leurs domiciles respectifs. Depuis plusieurs années, ils acheminaient la drogue venue d'Espagne sur les quartiers de Toulouse, "alimentant Les Pradettes, Empalot et le Mirail" nous dit-on. Au total 146 kilos de cannabis, 1 kg de cocaïne ont été saisis, ainsi qu'une arme semi-automatique. 

 

Les trafiquants avaient amassé un patrimoine conséquent

Les équipes du GIR spécialisés dans la récupération d'avoirs criminels ont aussi découverts 20 000 euros en espèces, 4 montres de luxe, des vêtements et objets de maroquinerie de luxe pour environ 20 000 euros. Mais également un scooter T Max. Selon nos informations, ces criminels chevronnés seraient "propriétaires notamment de biens immobiliers" et "vont voir tout leur patrimoine, évalué en centaines de milliers d'euros, saisi par les autorités" nous précise la même source.

L'enquête de longue haleine avait démarré en novembre 2020, de multiples surveillances physiques et téléphoniques ont été nécessaires avant de lancer cette vague d'arrestations. 4 individus, âgés de 34 à 52 ans, ont donc été mis en examen et placés en détention provisoire, dans le cadre "d'une information judiciaire ouverte en décembre 2020" précise le procureur de la République de Toulouse, Samuel Vuelta-Simon.

 


Voir aussi

Aude

25/09/2022 22:50

La présidente de la région Occitanie réunissait son mouvement Occitanie en...

Aude

10/09/2022 17:43

Les faits ont eu lieu ce samedi matin sur l’A61.

...

Aude

31/08/2022 13:18

Les suspects ne sont pas poursuivis pour complicité mais pour avoir favorisé...