Ils étaient huit à comparaitre ce jeudi devant le tribunal de Tarbes. Six hommes et deux femmes avaient été interpellés après les dégradations commises au temple maçonnique en mars dernier en marge d'une manifestation de Gilets Jaunes. Le montant des dégâts avoisinnait les 4000€. La moitié des prévenus est  domiciliée dans les Pyrénées Atlantiques et l’autre dans les Hautes Pyrénées. Ils ont entre 22 et 47 ans. Cinq d’entre eux ont des antécédents judiciaires. Mais tous les huit sont repartis libres.

Parmi les prévenus, un homme était considéré comme le principal meneur. Il a reconnu qu'il voulait effectivement s'en prendre à l'édifice. Il a été condamné à un an de prison mais sans mandat de dépôt. Il ne va donc pas derrière les barreaux. Deux autres ont été condamnés à trois et quatre mois de prison avec sursis. Un autre écope de 140heures de travail d'intérêt général. Les deux derniers sont repartis avec des amendes allant de 500 à 3750€.

Ils ont aussi interdiction de manifester dans les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées Atlantiques pour des durées allant de 6 mois à 2 ans.

Yrieix François, qui représente l’ordre maçonnique de Tarbes était présent à l'audience.

Yrieix François