Dans son club de Blagnac, tous suivent les exploits du champion.

 

Hugo Gaston à trois sets d'un énorme exploit. Il est le dernier français dans le tableau homme dans le plus prestigieux des tournois du Grand Chelem.

 

Wild card toulousaine et dernier français en simple !

Le Toulousain est le dernier français en lice au tournoi de Roland-Garros. Il affronte ce vendredi au 3e tour le Suisse Stan Wawrinka, ancien vainqueur Porte d’Auteuil. Hugo, un jeune gaucher de 20 ans, humble et "qui fait souvent les bons choix" sur le cours comme dans sa carrière salue le directeur sportif du club de tennis de Blagnac Brice Bernard. Débarqué au BTC en 2009 en provenance du club de Fonsorbes où son père est président, Hugo avait 8 ans. "On avait un projet sportif sur les équipes et on avait quelques joueurs de sa catégorie d'âge qui jouaient pas mal" raconte Brice Bernard. 

Les cadres techniques comprennent immédiatement qu'ils ont affaire à une pépite, "on l'a détecté assez tôt, nous et Marc Barbier (son actuel entraîneur)". Mais de là à le voir atteindre les 16e de finale Porte d'Auteuil "on y croyait avec son côté atypique, sa main, son oeil... Il avait des qualités différentes. Mais si quelqu'un avait affirmé ça... " sourit le DT blagnacais qui loue aussi "ses qualités mentales et son attitude. C'est pas évident d'être sur le circuit pro du tennis. Lui c'est un vrai joueur de tennis."

 


 

 

Et si Hugo se faisait tombeur d'un cador

Au BTC, tout le monde suit les exploits de Hugo "mercredi y'avait pas mal de monde pour le regarder, et on va continuer !". Le 239e mondial vient de changer de dimension en attendant Wawrinka au 3e tour, alors qu’il a bénéficié d’une « wild card » (une invitation). Qu’il gagne ou qu’il perde face à Stan Wawrinka : ce Grand Chelem 2020 lui aurait déjà permis de remporter plus de 100 000 euros et une grosse cote. De quoi donner à sa carrière une impulsion déterminante.

Pour Brice Bernard, "il lui faudra rester dans ses schémas et dans ce qu'il sait faire : les amorties, le petit jeu sans en abuser. Mais même s'il perd ce match ce sera une victoire " tempère le DT haut-garonnais. Et s'il parvenait à voler un set voire plus au Suisse alors...  

 

Photo : @hugogastonofficial