Un SDF mis en examen pour viol après la plainte d’une promeneuse de Ramonville Saint-Agne. Les faits datent du 15 novembre révèle La Dépêche du Midi.

Prétextant chercher son téléphone, l’homme aurait contraint la victime à une relation sexuelle près du parc des Cinquante. Il aurait demandé à la quadragénaire de l’aider à chercher avec la torche de son smartphone, avant de désigner une caravane abandonnée et de l’y emmener. Il aurait maintenu la femme et l’aurait violé. Les gendarmes se sont rapidement mis sur la piste du mis en cause, forts de son portrait-robot « petit, dégarni » nous décrit-on.

Selon nos informations, les constatations médicales corroboraient la thèse de l’agression sexuelle et de la contrainte. Le mis en cause a finalement été interpellé le 20 novembre dernier par les gendarmes du peloton de surveillance et d’intervention (PSIG) et ce sont leurs collègues de la brigade de recherches de Villefranche-de-Lauragais qui ont entendu le trentenaire en garde à vue. Ce dernier a prétexté une relation sexuelle consentie mais le magistrat instructeur l’a mis en examen pour viol. Le marginal a été écroué.

 


Voir aussi

Haute-Garonne

02/02/2023 14:33

Le président du TFC, Damien Comolli, s'est exprimé ce jeudi matin sur la...

Haute-Garonne

02/02/2023 14:22

Selon nos informations, neuf trafiquants présumés sont actuellement entendus en...

Haute-Garonne

02/02/2023 14:00

La surface du fuselage des A350 se dégradait.

...