L'établissement se prépare à augmenter son capacitaire pour faire face à la pression épidémique.

 

La pression sur le système hospitalier est de plus en plus forte. En Corse le plan blanc vient d'être déclenché.

 

Saturation probable d'ici quelques jours

Au CHU de Toulouse, la moitié des lits est actuellement occupée par des patients Covid positifs : ils sont 80 hospitalisés pour un Coronavirus et une vingtaine est en réanimation "à cause du variant Delta majoritaire à plus de 90 %" souligne le Docteur Véronique Ramonda en charge de la réanimation à l’hôpital de Purpan à Toulouse. "La crainte de la saturation est importante" , "on se prépare à une vague bien plus importante" d'autant que selon les indicateurs de l'Institut Pasteur, elle arriverait "en fin de semaine ou la semaine prochaine" explique la praticienne.

Objectif pour le CHU : être réactif quand il faudra "augmenter le capacitaire" [NDR : le nombre de lits disponibles en soins critiques].  

 

 

90% des patients en soins critiques ne sont pas vaccinés 

Un CHU de Toulouse proche de la saturation donc et qui se prépare au pic épidémique. Actuellement "une grande proportion de patients a entre 40 et 50 ans mais on peut aussi avoir des extrêmes de patients très jeunes 25 ou 30 ans avec surpoids, en revanche il y a beaucoup moins de patients de plus de 60 ans " et "à 90% il s’agit de patients non vaccinés" observe la responsable de la réa, ils sont "sous sédation avec pronostic vital engagé".

Certes, pour le moment le CHU de Toulouse n'est pas au niveau d'alerte des pics de la 2e et 3e vagues du Coronavirus, mais "lorsqu'on regarde la courbe de croissance des entrées, elle est exponentielle", "elle a triplé en une semaine" s'alarme Véronique Ramonda. Si ça continue l'établissement toulousain "sera à saturation très rapidement".

 


Voir aussi

Haute-Garonne

22/09/2021 17:12

Selon des témoins, la victime aurait sauté d'un pont au dessus de la rocade.

Haute-Garonne

22/09/2021 10:53

Cette affaire dramatique pose-t-elle la question de l'accompagnement et de la réponse...