Des gelées qualifiées "d’historiques" font des dégâts dans tous les vignobles et vergers français. Les cultures du Tarn n’ont pas été épargnées.

 

Ce mardi 13 avril 2021 au matin, la lutte contre ce gel a eu des conséquences sur la circulation routière dans le secteur de la vallée de l'Agout autour de Lavaur. Nous vous en parlions dès 7h-7h30 sur 100% dans le Tarn.
 

Les arboriculteurs ont allumé plusieurs feux générant des fumées noires et âcres, qui ont rendu la visibilité quasi nulle sur une partie des routes. La circulation a donc été compliquée pour de nombreux usagers.


Les fumées ont provoqué une forte gêne de la circulation sur la RD 87 AMBRES -LAVAUR avec coupure d'axe (rouverte en milieu de matinée). La gendarmerie a dû intervenir pour réguler la circulation sur certaines portions de routes plongées dans le noir.
 

Ci-dessous le témoignage d'une aide-soignante, Nathalie, qui a préféré faire demi-tour : elle ne voyait pas les véhicules devant elle ni les warning des autres voitures.   


Des gelés sont encore possibles ce mercredi à l’aube et les arboriculteurs pourraient encore allumer des feux pour protéger leurs vergers... Prudence !  

 

La préfecture indique que des victimes ont été prises en charge


La préfecture confirmait ces "feux de brasero par des arboriculteurs dans les vergers à Ambres et Lavaur", évoquant "d’importants dégagements de fumées ont été causés par l'incendie de 150 tonnes de pailles alimenté par du gasoil."


L’incendie a été éteint par les sapeurs-pompiers en début d’après-midi. Conséquences : "Les fumées se sont étendues sur 5km. 8 personnes ont été prises en charge par les sapeurs-pompiers" et "13 personnes se sont présentées aux urgences pour des problèmes d'intoxication liés aux dégagements de fumées".


Le règlement sanitaire départemental prévoit que "les foyers de plein air utilisés en vue d’assurer la protection des cultures et vignobles contre les gelées, ne peuvent être alimentés par des combustibles de nature à provoquer des fumées opaques ou des produits de combustion toxiques."