Top départ pour la campagne de vaccination des collégiens autour de Toulouse. Les vaccinodromes de Toulouse et Colomiers ont accueilli 200 élèves ce lundi.


Le déploiement de la stratégie vaccinale chez les jeunes


À l’occasion du début de la campagne vaccinale, le maire de Toulouse, le préfet, le recteur de l’académie de Toulouse, le directeur départemental de l'ARS étaient réunis, ce lundi 13 septembre, afin d’accueillir les élèves, mais aussi présenter l’opération vaccinale. Si près de 70% des élèves sont primo-vaccinés, seuls 50% ont reçu leur deuxième dose. Un pourcentage correct, que l’Etat et ses partenaires veulent accélérer avec une maille composée en trois actions.

Pour ce faire, trois actions sont programmées :

•    13 septembre : le vaccinodrome et le centre de vaccination de Colomiers qui accueillent les collégiens et les lycéens.
•    20 septembre : les 9 autres centres de vaccination vont accueillir les collégiens et les lycéens lorsque les collèges et lycées sont à proximité.
•    27 septembre : une équipe éphémère, c’est-à-dire, une équipe restera plusieurs jours, dans les établissements les plus éloignés.

Un programme structuré pour mobiliser les 30% restants à se faire vacciner.

 

Une vaccination collective

Au vaccinodrome de Toulouse, ils étaient près d’une cinquantaine à attendre leur piqûre lundi matin. Une vaccination collective qui a visiblement plu à ses jeunes. « C’est vrai que c’est moins stressant quand on est accompagné de ses amis », déclare Milan, 13 ans collégien à Emile Zola, qui a décidé de se faire vacciner pour continuer à pratiquer le football en club. Pas de stress non plus chez Anne-Emmanuelle, collégienne à Toulouse Lautrec, « je voulais me faire vacciner depuis le début. En plus, je n’aurai droit qu’à une dose vu que j’ai déjà eu la Covid ».  

4 000 élèves de la Haute-Garonne ont donné leur accord afin d’être vacciné d’ici la fin du mois.

 


Voir aussi

Haute-Garonne

22/09/2021 17:12

Selon des témoins, la victime aurait sauté d'un pont au dessus de la rocade.

Haute-Garonne

22/09/2021 10:53

Cette affaire dramatique pose-t-elle la question de l'accompagnement et de la réponse...