La 5e vague de Covid est arrivée en Occitanie, l'ARS appelle au retour des bons réflexes

Contaminations et hospitalisations repartent à la hausse mais « il est encore temps de réagir » estime le patron de l'agence régionale de santé.

La 5e vague de Covid est arrivée en Occitanie, l'ARS appelle au retour des bons réflexes
100% RADIO
La 5e vague de Covid est arrivée en Occitanie, l'ARS appelle au retour des bons réflexes
Occitanie
modifié le 23/11/2021 à 15:32

 

L’Agence Régionale de Santé Occitanie lance une alerte ce mardi : la 5e vague est là et "c’est le premier hiver avec le variant Delta plus contagieux". Vous l’avez compris, les hospitalisations Covid repartent à la hausse, une fois encore ce sont surtout les non vaccinés qui trinquent. La poussée du virus "est relativement homogène sur nos départements" avec "des taux d’incidence compris entre 150 à 250 cas pour 100 000 habitants actuellement".

 

Où attrape-t-on le Covid aujourd’hui ?

La question est intéressante alors qu' "il faut réagir vite" clame d’ARS. Grâce à la cellule contact traçing de l'agence sanitaire on sait désormais mieux où le virus se propage ; dans les centres sportifs, les établissements sanitaires et médico-sociaux, les lieux de loisirs et de convivialité" et "dans une moindre mesure dans les établissements scolaires". Il faut "réappliquer les gestes barrières" et utiliser "tous les leviers de protection", "la vaccination seule ne suffit pas" précise Pierre Ricordeau le directeur général de l’ARS Occitanie.

 

Les personnes vaccinées sont-elles désormais plus nombreuses dans les services de réanimation ?  

L'hôpital connait une tension modérée sur les hospitalisations. En sept jours dans la région, "on est passé de moins de 100 malades Covid hospitalisés par semaine, à plus de 200". Des théories fleurissent sur les réseaux sociaux anti-vax, certains affirment que les non-vaccinés seraient désormais plus nombreux dans les services hospitaliers de soins critiques. "Faux" corrige Pierre Ricordeau, "dans les CHU nous avons très peu de personnes vaccinées en service de réanimation, les quelques personnes vaccinées sont toutes des immunodéprimés, pour lesquels on demande une 3e ou 4e dose avant même les rappels mis en place" donc l'ARS observe "une efficacité très forte du vaccin en terme de protection contre les formes graves". Actuellement, 4 millions et demi de personnes en Occitanie sont complètement vaccinées (presque 90% de la population éligible). La campagne se poursuit "y compris sur les primo-vaccinations".

 

Où en est la campagne des rappels ?

Concernant les rappels liés à la perte d'efficacité du vaccin contre l'infection avec le temps, la campagne de vaccination a permis d'effectuer plus de "500 000 injections" dans la région, "c'est environ un quart de la cible actuelle" précise l'ARS qui appelle les personnes concernées à "ne pas attendre" car la population ciblée "va s'étendre". La 3e dose est "un véritable booster d'efficacité" alors qu'il ne sera "pas forcément utile de faire d'autres rappels à l'avenir" selon certains experts.

Certains centres de vaccination pourraient rouvrir ou leurs plages horaires élargies, mais l'heure n'est pas à la réouverture des vaccinodromes a précisé l'ARS qui veut s'appuyer sur médecins et pharmaciens.

 


Voir aussi

Occitanie

09/12/2021 00:33

 Pyrénées: baisse du nombre d'animaux attaqués par des ours, selon...

Occitanie

08/12/2021 13:34

Dégradation sans précédent sur le front du Covid.

...

Occitanie

06/12/2021 10:31

Les congères et le risque d'avalanche ont obligé les autorités à...