​Soirée bilan pour l'USAP. 

Après une saison décevante sur le plan sportif qui se soldera par une redescente en Pro D2 l'an prochain, le président François Rivière avait convié les partenaires du club ce jeudi soir pour dévoiler ses grands projets d'avenir. 

"Le résulat d'un an et demi de travail" avec un objectif clair : réinstaller l'USAP dans l'élite. 

"On n'avait pas préparé la montée dans de bonnes conditions" estime Christian Lanta, directeur sportif de l'USAP.

C'est donc tout l'enjeu maintanent pour le club  L'ambition ? Un retour en Top 14 d'ici un an, voire deux avec "un effectif stabilisé, un recrutement ciblé" . L'occasion pour l'USAP de confirmer la signature de plusieurs joueurs (Thibauld Suchier  en provenance de Béziers, Quentin Etienne d'Oyonnax, Piula Faasalele du Stade Toulousain) et d'annoncer celle de Georges Tilsley (Bordeaux-Bègles). Un ou deux noms pourraient venir s'ajouter à cette liste. 

L'USAP qui entend également "renforcer la passerelle" entre la formation et l'équipe professionnelle, la formation restant l'axe prioritaire. 

 

Agrandissement d'Aimé Giral et nouveau centre de formation 

La résurrection du club sang et or ne passera pas que par le plan sportif. 

L'USAP mise aussi beaucoup sur le développement de ses infrastructures, jugées insuffisantes. 

Pour cela le club va lancer deux gros chantiers. Son enceinte le stade Aimé Giral va subir un lifting. Un investissement estimé entre 20 et 25M€. 

Certains travaux vont d'ailleurs pouvoir démarrer dès cet été comme l'installation d'une nouvelle pelouse et de nouveaux éclairages LED. Des projets plus conséquents sont aussi prévus d'ici quelques années comme l'agrandissement de la tribune Chevallier, nouvelles buvettes, commerces, parking ... 

​Le club annonce avoir conclu un bail amphythéotique avec la ville et récupère la gestion du stade, ce qui devrait donc faciliter la mise en oeuvre de ces projets. 

Autre investissment d'envergure : la création du nouveau centre de formation pour 10 à 15M€. Après avoir étudié plusieurs possiblités le président a confirmé ce jeudi qu'il serait construit au parc des sports. Un centre d'entraînement qui regroupera aussi les infrastructures de formation du club, des terrains de rugby, des espaces médicaux, de vie etc... 

Resta maintenant à savoir comment ces projets vont être financés ? Le président François Rivière compte notamment sur les collectivités territoirales 

François Rivière président de l'USAP
François Rivière président de l'USAP

Perpignan candidate pour accueillir des équipes lors de la Coupe du Monde 

Ces projets s'inscrivent tous à l'horizon 2023 avec bien-sûr en ligne de mire la Coupe du Monde de Rugby. 

Le club se porte candidat pour accueillir une équipe nationale, mais également en 2024 pour les JO ! Là-aussi l'USAP espère attirer une équipe de rugby à 7. 

 

Montée en grade pour Lanta 

L'autre annonce de cette soirée c'est aussi un nouvel organigramme. Bruno Rolland devient le nouveau directeur général du club et remplace  Denis Navizet qui va continuer à travailler avec l’Usap sur des missions spécifiques.

La réaction de Christian Lanta

Nouvel équipementier

Enfin les dirigeants de l'Usap ont profité de cette soirée pour annoncer la fin de leur collaboration avec la marque italienne Erreà. Un nouvel équipementier débarque et pas des moindres, puisqu'il s'agit d'Adidas.

Le président Rivière laisse également entendre que la boutique Usap du centre-ville pourrait devenir une boutique Usap/Adidas 


Voir aussi

Pyrénées-Orientales

18/07/2019 18:59

...

Pyrénées-Orientales

18/07/2019 10:07

...