Les chiffres de la sécurité routière ne sont pas bons. En février, le nombre de morts sur la route a fait un bond de 17% par rapport à 2018. La sécurité routier  représente une priorité pour le gouvernement. Les motards sont toujours très touchés par la mortalité routière. Ce jeudi, nous vous racontons l'histoire de Valentin, victime d'un très grave accident de moto le 27 juillet 2018 à Mérens alors qu'il rentrait du Pas-de-la-Case. Transporté en urgence à l'hôpital Purpan de Toulouse, il a été placé dans un coma artificiel. Il a ensuite effectué sa rééducation à la clinique de Verdaich, près d’Auterive.

Valentin revient sur son histoire :

 

 

La maman de Valentin a appris l’accident de son fils alors qu’elle était en vacances à l’île d’Oleron. Elle raconte comment elle a vécu l’hospitalisation de son enfant.

 

Après le drame, place à la reconstruction. L’unité d’accueil des victimes est faite pour cela, cette structure qui dépend du CHIVA est située à Pamiers, et existe depuis 2007. Un établissement pilote qui vient gratuitement à l’aide des victimes, des toutes sortes de victimes. Frederique Thiennot est médecin légiste et responsable de la structure

 

Ce samedi 14 avril, une journée est organisée pour les motards ça se passera a Pamiers à La zone du Pic. Divers ateliers seront proposés,encadrés par les motards de la gendarmerie nationale.

 

Photo : Le casque qui a sauvé la vie de Valentin