Le détenu aurait fait sauter un barreau avant de fuir probablement par les toits. Il a été repris l'après-midi.

 

Un détenu s'est évadé de la prison de Carcassonne dans la nuit de mercredi 28 avril 2021.

Selon nos informations, le prisonnier de 23 ans aurait descellé un ou plusieurs barreau(x) de son "fenestron". D'après les premières constatations, il pourrait être passé par les toits de la maison d'arrêt, avant probablement de sauter le mur d'enceinte le long de l'avenue du Général Leclerc. Les surveillants de l'établissement se seraient aperçus de l'absence du détenu lors de la ronde de 6 heures. Ce mercredi matin, trois enquêteurs du commissariat de police de Carcassonne étaient sur les lieux, c'est la Direction départementale de la sécurité publique de l'Aude (DDSP 11) qui a été chargée de l'enquête sous l'autorité du parquet. Le groupement de gendarmerie de l'Aude a également été avisé de l'évasion. Le prisonnier était, selon nos informations, incarcéré depuis moins d'un an.

Pour Yohan Verschelle secrétaire départemental de FO Pénitentaire, "cela faisait de très nombreuses années qu'il n'y avait pas eu d'évasion de la maison d'arrêt de Carcassonne". Pour autant le syndicaliste n'était "pas étonné" d'apprendre la nouvelle ce matin, estimant que Carcassonne est "la prison la plus surpeuplée de France" avec "un taux d'occupation de 230%" soit "une cinquantaine de cellule pour 230 détenus."

 

Interpellé chez sa copine

Le fugitif était toujours activement recherché à la mi-journée. 

Les policiers n'ont finalement pas eu besoin de trop courir, le "Spaggiari" carcassonnais était repris ce mercredi après-midi. Interpellé quelques heures après son évasion chez... sa petite-amie. La suite du plan avait quelques accrocs...