INFO 100% - Un animateur radio et ses complices séquestrent et tabassent un homme puis l’abandonnent nu en rase campagne près de Toulouse

Les trois individus ont été interpellés simultanément en Ariège et en Haute-Garonne, jeudi, par les gendarmes de Villefranche-de-Lauragais.

 

INFO 100% - Un animateur radio et ses complices séquestrent et tabassent un homme puis l’abandonnent nu en
100% RADIO
INFO 100% - Un animateur radio et ses complices séquestrent et tabassent un homme puis l’abandonnent nu en rase campagne près de Toulouse
Haute-Garonne
modifié le 05/08/2022 à 15:54

 

Trois individus, totalement inconnus de la justice, vont devoir expliquer pourquoi ils se sont comportés comme des voyous aguerris près de Toulouse. Les trois jeunes hommes, âgés d’une vingtaine d’années, travaillant pour l’un dans le bâtiment, pour le second dans un garage auto et pour le troisième comme animateur dans une radio confessionnelle chrétienne, ont été placés en garde à vue pour des faits "pas très catholiques" : enlèvement, séquestration, violences aggravées et vol.

 

Gazé, tabassé et abandonné nu dans la nature

 

Le 14 juillet dernier, « pour une histoire de dette » nous précise une source proche de l’enquête, les mis en cause auraient tendu un piège à l’employé d’un garage auto travaillant avec l’un des mis en cause. Ils avaient la ferme intention de lui faire passer un sale quart d’heure.

Aussitôt arrivée, la victime aurait été gazée et tabassée. Ses agresseurs lui auraient alors scotché les pieds et les mains à une chaise, le menaçant avec un fusil. Pour finir, la victime « a été chargée dans le coffre d’une voiture, avant d’être abandonnée nue en pleine campagne, avec ses clés de voiture autour du cou » nous explique-t-on.

 

Les auteurs pourraient être jugés lundi

 

Le malheureux a réussi à regagner son domicile et n’aurait déposé plainte que dimanche dernier à la gendarmerie d’Auterive. Vue la gravité des faits, les enquêteurs de la brigade de recherches de Villefranche-de-Lauragais a été cosaisie du dossier par le parquet de Toulouse. Une vingtaine de gendarmes interpellaient, jeudi à l’aube et simultanément, les trois mis en cause près de Muret, d’Auterive et de Lézat-sur-Lèze en Ariège. Les militaires des Pelotons de surveillance et d’intervention (PSIG) d’Escalquens et Colomiers participaient aux interpellations.

Les trois individus, connus seulement pour des infractions routières, ont rapidement reconnu les faits. Ils ont été présentés au parquet, ce vendredi, en vue d’une comparution immédiate lundi. A moins qu’ils ne demandent un délai pour préparer leur défense.  

 


Voir aussi

Haute-Garonne

28/09/2022 16:00

Les entreprises et associations des secteurs médico-social et sanitaire se mobilisaient...

Haute-Garonne

28/09/2022 12:30

Une personne a été légèrement intoxiquée par les...

Haute-Garonne

27/09/2022 22:02

Il va falloir éviter certains quartiers de la Ville rose ce mercredi. On vous dit...