La victime de 62 ans a été tuée notamment d'un coup de feu dans la tête aux Minimes. Les résultats de l'autopsie, réalisée jeudi, ont été communiqués aux enquêteurs.

 

Victime sans antécédents judiciaires

Le corps sans vie d'un homme a été découvert ce mercredi 17 novembre 2021 à Toulouse. La victime gisait dans son appartement rue du Général Chanzy. L'homme ne serait "pas connu de la justice" et "aucune trace d'effraction" n'a été relevée nous indiquait une source proche de l'enquête mercredi. C'est un membre de la famille du malheureux qui a prévenu les autorités. L'hypothèse homicide était déjà privilégiée il y a 48 heures, elle prend désormais plus d'épaisseur. 

 

Le tueur s'est acharné

Selon le parquet de Toulouse "on lui a tiré une fois dans la tête", "vraisemblablement du petit calibre, pas de la chevrotine". Le sexagénaire a également été victime de plusieurs coups de couteau. Un acharnement qui interroge les policiers de la division criminelle de la direction territoriale de la police judiciaire (DTPJ) de Toulouse. Le coup de feu aurait été tiré à l'arrière du crâne. Une méthode qui ressemble à une exécution.

 

L'auteur toujours en fuite

Les enquêteurs fouillent le passé de la victime, après avoir initialement exploré la scène de crime en détail et procédé à la traditionnelle enquête de voisinage. Le meurtre aurait été commis probablement "une trentaine d'heures" avant la découverte du corps, soit lundi ou mardi. Le parquet de Toulouse a diligenté dès mercredi une enquête en flagrance pour homicide volontaire, elle se poursuit. "Aucune garde à vue n'a été prononcée à ce stade" nous précise le procureur de la République de Toulouse Samuel Vuelta Simon.

 


Voir aussi

Haute-Garonne

07/12/2021 16:11

Quatre trafiquants présumés auraient été arrêtés.
...

Haute-Garonne

07/12/2021 07:43

Les Violets s'inclinent 2-1. 

...

Haute-Garonne

06/12/2021 14:34

Le Président du Conseil départemental de Haute-Garonne plaide aussi en faveur de...