Un individu a menacé de mort le maire de Septfonds, Jacques Tabarly. Le mis en cause aurait agi ainsi car la petite commune quercynoise accueille des réfugiés Yezidies, une minorité irakienne persécutée par les islamistes de DAESH. Le suspect serait originaire du Tarn-et-Garonne, mais il n’a pas encore été appréhendé.

 

Sur les réseaux sociaux, il aurait menacé de brûler la mairie et tuer l’édile. Le commentaire aurait été modifié depuis sa première publication, mais il n’a  échappé ni au maire, ni aux enquêteurs de la gendarmerie. L’affaire est prise très au sérieux par les autorités. 

Le commentaire haineux a en fait été posté sur la page Facebook de « La Dépêche du Midi » suite à un article sur l’hébergement de familles Yézidies. 

 

L’enquête a été confiée aux gendarmes de la communauté de brigades de Caussade. Le mis en cause pourrait être poursuivi pour provocation publique à la haine et menace de crime à l’encontre d’un élu. 

 


Voir aussi

Tarn et Garonne

14/11/2019 10:11

...

Tarn et Garonne

12/11/2019 07:32

...