Des discussions se tiennent actuellement afin d'abroger le décret préfectoral obligeant à porter le masque en extérieur dans la Ville rose.

 

Va-t-on bientôt pouvoir tomber le masque en extérieur à Toulouse ? Selon nos informations, des discussions se tiennent actuellement entre la préfecture, les autorités sanitaires (ARS Occitanie) et des élus de la Métropole.

L'objectif : en finir avec l'arrêté préfectoral obligeant toute personne de 11 ans ou plus, se déplaçant à pied, à porter un masque en extérieur.

Une source proche du dossier nous confirme que "des réflexions sont en cours", la mesure pourrait intervenir "dans quelques semaines" sur ce sujet "important et délicat", la situation sanitaire "évoluant favorablement". Le 21 août, Étienne Guyot, préfet de la Haute-Garonne, avait rendu obligatoire le port du masque sur la voie publique à Toulouse à toute personne de plus de 11 ans. Mi-octobre, cette mesure avait été élargie à 103 communes de Haute-Garonne.

Mais à quelles dispositions va-t-on revenir ? Car la première salve des restrictions liées à la 2e vague de Covid était intervenue avec le port du masque obligatoire dans un rayon de 30 mètres des sorties de crèches et d'établissements scolaires de 7h à 22h. Le port du masque était déjà obligatoire dans les transports, les lieux publics clos, les marchés ou brocantes. Cette mesure devrait, selon toute vraisemblance, rester en vigueur. Reste à savoir si le port du masque sera obligatoire dans les rues très fréquentées de l'hyper-centre de Toulouse. Voilà l'objet des arbitrages actuellement en cours. Le préfet, retoqué dernièrement par la justice après des arrêtés d'interdiction liés au Covid, sera probablement très attentif à la validité de ses décisions au plan administratif. 

Des élus occitans de secteurs moins densément peuplés que Toulouse réclament depuis plusieurs semaines un assouplissement des règles en vigueur.

 

LIRE AUSSI → P. Martin, O. Fabre : ces élus de la ruralité qui veulent accélérer le déconfinement en Occitanie