Plus d'un million d'animaux supplémentaires, principalement des canards, doivent être abattus pour "assainir" la région du Sud-Ouest où la grippe aviaire se propage de manière fulgurante, a annoncé ce jeudi le ministère de l'Agriculture.

Les autorités veulent que, d'ici trois semaines, il n'y ait plus aucun canard ou poulet dans les élevages dans une zone couvrant principalement le sud des Landes, mais aussi l'ouest du Gers et le nord des Pyrénées-Atlantiques. "Il va nous falloir à peu près trois semaines pour assainir la zone", a-t-on indiqué au ministère.

Ces abattages devraient porter à 2,5 millions le nombre total d'animaux euthanasiés depuis le début de l'épizootie fin novembre. 

 

231 foyers, dont la plupart dans le Sud-Ouest

L'an dernier, le virus avait également touché les élevages français et entraîné l'abattage de 3,5 millions de volailles, principalement des canards dans le Sud-Ouest. Selon les derniers chiffres du ministère, "qui évoluent toutes les heures", la France compte 231 foyers de grippe aviaire en élevage, la plupart dans le Sud-Ouest, 22 dans la faune sauvage et cinq dans des basses-cours de particuliers.

 

Avec AFP.


Voir aussi

Occitanie

20/05/2022 17:47

Caroline Costa, originaire de Bressols (Tarn-et-Garonne) sera ce samedi 21 mai 2022 en finale de...

Occitanie

05/05/2022 17:28

Toute la gauche occitane était suspendue à la décision de la...

Occitanie

05/05/2022 14:10

Alors que les socialistes sont divisés, le président PS du Conseil...