Mouvement social a démarré vendredi chez Nephrocare Occitanie.

Une cinquantaine de salariés étaient "en grève illimitée" sur le site de Muret selon une salariée syndiquée CGT Céline Goncalves. "Une trentaine de salariés a été réquisitionnée" par l’établissement de soins (un centre de dialyse et de néphrologie). Les mécontents demandent "des revalorisations salariales" et "de meilleures conditions de travail", mais ce mouvement ne s'inscrit pas dans le cadre des NAO (Négociations annuelles obligatoires).

Des discussions étaient en cours avec le syndicat majoritaire au CSE, Force Ouvrière. Nephrocare possède dans la région des sites à Rieux-Volvestre et Cornebarrieu en Haute-Garonne, mais aussi à Pau, Castelnau-le-Lez, Nîmes, Bagnols-sur-Cèze ou Lunel.

 

Les discussions ont abouti "à un accord de levée de grève" indique la direction

"Le syndicat FO a déposé un préavis de grève" confirmait la direction ce vendredi soir [...]  "Il y avait ce matin, 70.5 % de grévistes sur le centre de dialyse de Muret". Ce  mouvement "intervient  dans  un  contexte  de  crise  conjoncturelle. La mise en place par le gouvernement de l’obligation vaccinale [...] a provoqué des difficultés d’organisation, certains salariés ne souhaitant pas se faire vacciner [...] nous regrettons qu’en conséquence les personnels en poste aient vu leur charge de travail augmentée [...] Les  discussions  avec  la  délégation  syndicale [...] se  sont  poursuivies  [...] un accord de levée de grève été trouvé en fin de journée [...]."

 

LIRE AUSSI → Tabassé par un ambulancier "anti-vax", ce soignant de Muret ne serait pas soutenu par son employeur
                   → La société du soignant boxé par un ambulancier à Muret "soutient pleinement son collaborateur"

 


Voir aussi

Haute-Garonne

07/12/2021 16:11

Quatre trafiquants présumés auraient été arrêtés.
...

Haute-Garonne

07/12/2021 07:43

Les Violets s'inclinent 2-1. 

...

Haute-Garonne

06/12/2021 14:34

Le Président du Conseil départemental de Haute-Garonne plaide aussi en faveur de...