L'individu est présenté à la justice ce dimanche

 

Le mis en cause a avoué

 

Un individu en garde à vue depuis samedi dans les locaux du commissariat de Toulouse a reconnu - au moins partiellement - être l'auteur de l'agression d'une femme dans la nuit de mercredi à jeudi à Toulouse.

La victime de 36 ans a été suivie puis attaquée à hauteur du n°70 chemin de Linières quartier des Minimes, vers 2h20 du matin par un homme armé d’un couteau.

L’individu a égorgé la victime avant de lui asséner deux coups dans la poitrine avec son arme blanche. La femme - sortie du coma - a-t-elle livré des informations capitales aux enquêteurs de la BC Rap (Brigade criminelle et de répression des atteintes aux personnes) ? En tout cas, après avoir entendu et mis hors de cause un premier suspect entre jeudi et vendredi, les policiers de la Sûreté départementale semblent bien avoir mis la main sur l'auteur des faits.  

 

Vers l'ouverture d'une information judiciaire

 

Le mis en cause, âgé "d'un peu plus de 20 ans", "va être présenté à un magistrat ce dimanche après-midi" nous indique le parquet de Toulouse. Une information judiciaire pour tentative d'homicide sera ouverte. Le suspect devrait être placé dans la soirée en détention provisoire.

 

Le Procureur de la République devrait organiser une conférence de presse lundi après-midi pour faire le point sur ce dossier, Dominique Alzéari devrait également faire le point sur l'enquête liée à la mort d'un policier qui n'était pas dans l'exercice de ses fonctions. Le drame s'est noué devant une boite de nuit de Sesquières ce samedi matin. Dans cette affaire, les deux mis en cause d'une trentaine d'années se sont vus notifier une prolongation de garde à vue ce dimanche.

Le fonctionnaire tabassé à mort "n'a pas été été visé ès-qualité" précise une source proche du dossier.