Exclu du groupe LREM à l'Assemblée, Sébastien Nadot s'explique

Exclu du groupe LREM à l'Assemblée, Sébastien Nadot s'explique
Haute-Garonne
Par 100% Radio

Le député du Lauragais a voté contre le budget 2019. Interview.


​​La sanction aura été rapide.

Le député de Toulouse-Sud et du Lauragais a voté contre le budget 2019 ce jeudi. Quelques heures après, le bureau de La République en Marche annonçait son exclusion. Une première pour le parti présidentiel.

Sébastien Nadot s'en explique dans un communiqué et 100% l'a contacté pour avoir des précisions. 

Un gouvernement "trop solitaire"

Selon lui, le gouvernement n'a pas assez concerté et n'intègre pas  "les réalités de terrain" et les aspirations des Français.
"Le curseur ne va pas au bon endroit et ne tient pas compte de la grande difficulté dans laquelle sont plein de gens et le mouvement des gilets jaunes en est une démonstration", dit-il.

Par ailleurs, selon lui, la transition écologique n'est pas assez prise en compte. "On n'est pas assez ambitieux! On est quand même le pays de la Cop21 et on n'est pas à la hauteur."

L'Assemblée, une chambre d'enregistrement ?

Sébastien Nadot refuse d'être un député "godillot". "La République en marche enregistre ce que le gouvernement lui demande et sans plus!", s'énerve-t-il.

Pourtant, sur les questions sociales, selon lui "de nombreux députés ne sont pas satisfaits et sont en questionnement. Regardez où en sont les professeurs, les aides soignantes...Il y a un moral en berne et c'est plus qu'une alerte que l'on reçoit". 

Un frondeur

Sébastien Nadot n'en était pas à sa première opposition au gouvernement. Il s'était déjà abstenu sur plusieurs textes, notamment la loi Asile et immigration. C'était cependant la première fois qu'il votait "contre", et la sanction a donc été immédiate.

"J'essaie d'être droit par rapport à mon engagement premier", confie-t-il. Mais il ne dit pas s'il rejoindra un autre groupe parlementaire. "Rassurez-vous, du travail j'en aurai!" 

 

Ecoutez Sébastien Nadot avec Brice Vidal, pour 100%: 


Voir aussi

Haute-Garonne

17/01/2019 11:01

La victime a été retrouvée en février 2015, poignardée une...

Lire la suite
Haute-Garonne

14/01/2019 17:42

Dispositif exceptionnel pour les voeux aux Armées d'Emmanuel Macron. 

...

Lire la suite
Haute-Garonne

14/01/2019 15:28

La famille de la victime a été indemnisée à hauteur de 600 000 euros....

Lire la suite