Louis, un homme d’une soixantaine d’années avait été retrouvé mort le 27 août 2022 à son domicile de Lectoure, route de Castet Arrouy, le torse criblé de plombs. Abattu avec une arme à feu, "probablement une arme d’épaule" nous dit-on. Très peu d’informations ont filtré sur cette affaire. Tout juste savait-on par la Dépêche du Midi que la victime, vivant seul en rase campagne, aimait collectionner les armes, appréciait la mécanique et était décrit par les villageois comme ferrailleur. Le procureur de la République d’Auch, Jacques-Edouard Andrault, répugnait à livrer des informations "par souci d’efficacité" au moment de la perquisition opérée notamment par les militaires de la Section de recherches de Toulouse le 2 septembre dernier.


Un légionnaire d'environ 70 ans mutique 

Depuis, un juge d’instruction du pôle criminel d’Agen a été saisi. Et les investigations ont avancé. Selon nos informations, un ancien légionnaire d'environ 70 ans a été interpellé par les gendarmes, ce mercredi, dans le Limouxin (Aude). Il est soupçonné d’être l’auteur de cet homicide en rase campagne. Faisait-il affaire avec le vieux Louis ? Y a-t-il eu une rixe entre les deux et si oui pour quel motif ? Le mis en cause, placé en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie d’Auch, aurait été très peu bavard. Mais les gendarmes auraient acquis la certitude que le suspect a utilisé une voiture appartenant à la victime le week-end du meurtre. Diverses investigations techniques permettraient de démontrer que le mis en cause se trouvait sur les lieux du crime le samedi 27 août.
 

Mise en examen ce vendredi

Le légionnaire défendu par Me Eric Planterose devrait être présenté, ce vendredi, au magistrat instructeur d’Agen en vue de sa mise en examen pour homicide volontaire. L’enquête se poursuivra sur commission rogatoire, le juge va tenter de comprendre pourquoi le Lectourois de 61 ans a été froidement abattu. Le parquet d'Agen confirmait ce vendredi nos informations précisant que ce Français "né en 1951" et "se disant ex-légionnaire" est connu de la justice. "Il a été condamné aux assises pour vol aggravé et vol avec port d'arme respectivement dans les années 70 et 80" mais "est aussi connu pour des faits de transport d'armes, vol avec violences, refus d'obtempérer et exhibition sexuelle". Le mis en examen "dernière personne vue en présence de la victime" a été "plus bavard lors de son interrogatoire de première comparution devant le juge d'instruction." Le parquet d'Agen a requis le placement en détention provisoire. 

 


Voir aussi

Gers

22/11/2022 17:58

C'était lors de la 19e étape du Tour de France, le 22 juillet à...

Gers

06/09/2022 17:46

Le supercellule orageuse a fait de gros dégâts dans cette commune gersoise...

Gers

26/08/2022 15:45

Le sinistre a éclaté peu après 5 heures ce vendredi matin.

...