Le Président n'a pas échappé aux questions d'actualité.

 

Emmanuel Macron dans le Lot depuis ce mercredi 02 juin 2021. Le chef de l'Etat a visité Saint-Cirq-Lapopie et passe par Martel ce jeudi. Un déplacement présidentiel pour "valoriser notre patrimoine touristique en vue des vacances à venir" a précisé l'Elysée.

Le Président n'a pas échappé aux questions d'actualité. Il "est trop tôt pour faire un bilan" de la panne survenue chez l'opérateur Orange qui a perturbé les numéros de secours mercredi soir mais "on est très préoccupés", a-t-il déclaré Emmanuel ce jeudi ; "on est en train de faire le bilan. Il y a eu très vite des numéros à 10 chiffres qui ont été mis à disposition et on a rebasculé les numéros sur les départements.", a répondu le chef de l'Etat à une question d'un habitant lui demandant s'il y avait des décès liés à cette panne, au second jour de son déplacement dans le Lot.

Pas candidat en 2022 ?

Emmanuel Macron qui devra "prendre des décisions, certaines difficiles", au cours de l'été et qu'il était "trop tôt" pour affirmer qu'il sera candidat à l'élection présidentielle de 2022. "Je ne peux pas gérer l'été en pente douce", a déclaré le chef de l'Etat au cours d'une discussion avec une trentaine de retraités à Martel, au deuxième jour de son déplacement dans le Lot. "Je vais devoir prendre des décisions, certaines difficiles" et peut être que certaines d'entre elles "ne rendront pas possible" sa candidature, a ajouté le Président, répondant à la question: "Serez-vous candidat en 2022?". Le chef de l'Etat a également estimé que la très controversée réforme des retraites ne pouvait pas "être reprise en l'état", après sa suspension en mars 2020 au début de la pandémie de Covid-19.

Mercredi, il a annoncé une vaccination contre le Covid-19 va être élargie aux adolescents à compter de la mi-juin, se montrant optimiste pour l'été tout en appelant les Français à rester "prudents" face à des signaux d'alerte dans le Sud-Ouest. Le président, qui a précisé que la décision a été prise en conseil de défense sanitaire dans la matinée, a toutefois appelé les Français à rester "extrêmement prudents et vigilants" car la circulation du virus progresse dans certaines régions, notamment dans le Sud-Ouest.

 

Avec AFP

Photos pool presse Marc Salvet

Emmanuel Macron.