Cinq retraités sont décédés à l'Ehpad "La Chêneraie", au Lherm, dans le Muretain, au sud-ouest de Toulouse le 1er avril dernier. 

Ouvert en 2006 l'établissement hébergeait 82 résidents, dont 17 en unité protégée (maladies d'Alzheimer et apparentées).  

 

"A l’issue d’une enquête de flagrance prolongée sur 15 jours, l'hypothèse de l'intoxication alimentaire, à l'origine de 5 décès, outre 21 autres victimes parmi les résidents de l'établissement pour personnnes âgées dépendantes, semble désormais confirmée" affirme le parquet de Toulouse ce vendredi. Les premières conclusions des investigations et les résultats des analyses biologiques réalisées sur les repas servis au sein de l’établissement au cours du week-end des 30 et 31 mars 2019 vont dans ce sens.

 

17 plaintes déposées 

 

Après réception des familles et proches des nombreuses victimes recensées, 17 plaintes ont été recueillies parmi les membres de 8 des familles des victimes. L'enquête a été confiée à la Section de recherche de la gendarmerie de Haute-Garonne. 

 

Le 17 avril, le parquet de Toulouse a requis l‘ouverture d’une information judiciaire contre X, des chefs d'homicides involontaires aggravés, de blessures involontaires aggravées, de mise en danger d'autrui, et de mise sur le marché de denrée préjudiciable à la santé humaine, avec désignation de deux magistrats instructeurs pour suivre ce dossier. 


Voir aussi

Haute-Garonne

19/07/2019 16:37

...