Drame de Millas : la conductrice du bus scolaire condamnée à 5 ans de prison, dont 4 avec sursis

Nadine Oliveira n'ira pas en prison, mais purgera sa peine sous surveillance électronique. Elle a été reconnue coupable d'homicides et blessures involontaires, après la terrible collision entre son car et un train le 14 décembre 2017 sur un passage à niveau de Millas. 

Drame de Millas : la conductrice du bus scolaire condamnée à 5 ans de prison, dont 4 avec sursis
100% RADIO
Drame de Millas : la conductrice du bus scolaire condamnée à 5 ans de prison, dont 4 avec sursis
Pyrénées-Orientales
modifié le 18/11/2022 à 15:59

 

Il aura fallu attendre près de 5 ans pour connaître le dénouement de cette affaire sensible. Le procès du tragique accident de Millas s'est conclu ce vendredi 18 novembre par le délibéré du tribunal de Marseille. Nadine Oliveira a été condamnée à 5 ans de prison ferme, dont 4 ans avec sursis. Cette peine de prison ferme se fera sous surveillance électronique à domicile. La coupable écope également d'une interdiction d'exercer une fonction dans le domaine des transports et d'une supression de son permis de conduire qu'elle ne pourra pas repasser pendant 5 ans. Le 14 décembre 2017, elle était au volant du bus scolaire qui avait percuté un TER, causant la mort de 6 collégiens et en blessant 17 autres, sur le passage à niveau numéro 25 de Millas. 

Un procès intense près de 5 ans après l'horreur

Cette femme de 53 ans a dû répondre d'homicides et blessures involontaires au tribunal correctionnel des Bouches-du-Rhône entre le 19 septembre et le 7 octobre derniers, pendant 3 semaines d'audience. Au cours de ce long procès, témoins, experts, victimes, et proches se sont succédés à la barre pour livrer leur récit du drame. Tout cela, en partie sans la prévenue, qui avait été prise d’un malaise cardiaque dès la fin de la première semaine d'audience.

Elle avait ensuite été prise en charge en psychiatrie, laissant les victimes et leurs familles dans l'attente de nombreuses réponses, alors que 123 parties civiles s'étaient constituées pour ce procès. La conductrice était d'ailleurs encore absente du délibéré à Marseille ce vendredi, suite à une recommandation de ses psychiatres. De leur côté, plusieurs proches et victimes ont assisté à la retransmission en place au palais de justice de Perpignan.

Une condamnation qui suit les réquisitions du procureur

C'est une principale question qui a rythmé les débats depuis décembre 2017, et notamment lors de l'audience à Marseille : les barrières du passage à niveau de Millas étaient-elles bien fermeées au moment du choc entre le train et le bus de collégiens ? Témoignages et expertises ont pu se contredire, jusqu'à ce que le procureur de la République requiert un peine de 5 ans de prison, dont 4 avec sursis.Nadine Oliveira encourrait jusqu'à 5 ans de prison ferme.

Le délibéré du tibunal a finalement suivi les réquisitions du parquet et reconnu coupable la prévenue d'inattention au moment où elle a traversé le passage à niveau de Millas. Une condamnation à 5 ans d'emprisonnement ferme (sous surveillance électronique), dont 4 ans avec sursisqui n'apaisera jamais la peine des familles endeuillées, et qui ne répondra pas réellement à leur besoin de réponses de la part de la prévenue.


Les avocats de la défense font appel

Alors que Nadine Oliveira était absente ce vendredi pour le délibéré du tribunal, les avocats de la défense ont annoncé leur volonté de faire appel de sa condamnation. Leur cliente a toujours clamé son innocence, en affirmant à plusieurs reprises que les barrières du passage à niveau étaient levées au moment de l'accident. Plusieurs proches ont de leur côté réagi à notre micro et s'indigne de la peine infligée à la conductrice du bus. Leurs témoignages à venir sur 100%...

 

 


Voir aussi

Pyrénées-Orientales

05/12/2022 09:00

Le maire de Perpignan et son binôme RN l'ont emporté ce dimanche au second tour...

Pyrénées-Orientales

30/11/2022 10:24

Si ce n'est pas rare de voir ces pingouins en hiver en Méditerranée, le Groupe...

Pyrénées-Orientales

28/11/2022 17:14

Le suspect d'une vingtaine d'années a été interpellé ce...