Le procès doit durer jusqu'à vendredi.

La nuit d’horreur s’était terminée au petit matin dans l’Aude entre Roullens et Lavalette.
Myriam Fedou-Bonsirven, une castraise, a été tuée d’une balle dans la tête, brûlée et jetée dans un fossé. Le corps calciné avait été retrouvé le 24 septembre 2017 dans l’Aude par les pompiers de Bram sur une petite route de campagne. Les enquêteurs ont mis 4 mois pour reconstituer le scénario sordide d'un crime dont le mobile semble si futile : le vol d'une voiture.

Durant toute la semaine, la cour d’Assises du Tarn à Albi juge quatre hommes et une femme. Ils reconnaissent leur implication dans le crime. Le coup de feu serait parti accidentellement alors qu’ils séquestraient la victime pour lui faire avouer le vol d’une vieille voiture : une Clio appartenant à la seule femme accusée, Anissa Dubreucq. Parmi ses complices présumés, son Compagnon Habib Ryan, un ami de boisson Fabrice Eyglier - qui assume être l’auteur du tir mortel en pleine tête. Tous trois sont en détention provisoire.

David Rougé est le 3 ème homme de cette expédition, il est jugé libre sous contrôle judiciaire, il a reconnu avoir aidé à nettoyer la scène de crime, avoir tenté avec une lame de scie à métaux d’extraire la balle logée dans la tête de Myriam (sans y parvenir). Il aurait ensuite aidé à faire disparaître le corps, le transportant dans sa voiture avant de brûler le corps. Le meurtre est survenu dans le Tarn, mais les pompiers ont retrouvé son cadavre le 24 septembre 2017 dans l'Aude, département voisin.
Deux autres accusés sont soupçonnés d'avoir aidé à nettoyer la scène de crime et à faire disparaître le corps, pour l'un, d'avoir menacé la marginale avec un faux revolver, pour l'autre.

Le verdict est attendu vendredi.