L’incubateur d’entreprises du Pôle Action Média, spécialisé dans les industries créatives et numériques, accueille deux nouvelles venues dans leurs locaux au Soler et à Barcelone.


Au cœur du Soler, un ancien batiment de la Poste s’est transformé il y a plusieurs années maintenant en pépinière de jeunes pousses de l’entreprenariat. L'accompagnateur d’entreprises du Pôle Action Média vient d'accueillir Opti Digital et Lectio Studio. Ces start-up s’ajoutent à la dizaine déjà accompagnée par Pôle Action Média dans leurs locaux dans les Pyrénées-Orientales et en Espagne.

Parmi elles, Lectio Studio, une société de prestations de services destinée aux maisons d’édition, présidée par Philippe Guitton.


Si Pôle Action Média a séduit Philippe Guitton, c’est en parti pour l’interactivité avec les autres entrepreneurs. 

"C'est clair qu'aujourd'hui on a besoin d'échange. Et c'est par le biais de ces contacts que l'on peut aussi trouver de nouveaux clients"


La seconde arrivante, Opti Digital. Créée à Lyon, cette entreprise de services d’accompagnement pour les médias qui souhaitent valoriser leur publicité digitale, est dirigée par Magali Quentel-Reme et Sébastien Moutte.


​Opti Digital s'installe dans l'espace de co-working situé à l'Idem Barcelona et dans la pépinière d'entreprises du Soler pour y accueillir ses prochaines recrues en développement informatique et business development.

"Le Pôle Action Média est un partenaire idéal pour nous aider à avoir une présence sur les deux pays"

​​
La pépinière s’est en effet implantée en Catalogne, et non pas à Paris comme beaucoup d’autres incubateurs ; un choix assumé pour Flavien Noël, coordinateur du Pôle Action Média. 

"L'intérêt, c'est d'être au centre d'un triangle d'or. Nous sommes entre Toulouse, Montpellier, et Barcelone, et c'est de permettre aux entreprises de ces secteurs-là de travailler en réseau sur une grande région transfrontalière"


Pôle Action Média c’est aussi un cluster euro-régional, c’est-à-dire un groupement d’entreprises adhérentes. Il en représente 40 qui vont de la petite start-up à de plus grands groupes français.

À noter qu'un projet de campus numérique arrivera pour la rentrée de septembre 2020 au Soler. Il comprendra l’IDEM, l’école des métiers créatifs et numériques, mais aussi plusieurs espaces pour des entreprises en recherche de locaux pour s’installer et développer leur projet.


Voir aussi

Pyrénées-Orientales

23/10/2019 08:19

...